Data Loading...

EU20210714 Flipbook PDF

EU20210714


122 Views
33 Downloads
FLIP PDF 2.99MB

DOWNLOAD FLIP

REPORT DMCA

Email: [email protected]

819 523-9336

Tél.: Téléc.: 819 523-3282 • Cell.: 819 676-7657

>284528

406, rue St-Joseph, La Tuque, G9X 1L8

Toujours le même excellent service avec un vent de jeunesse !

LE 14 JUILLET 2021 | Volume 84, N° 29 | 6 406 exemplaires L’Echo - Michel Scarpino

Un Fab Lab atikamekw à La Tuque

PLACE À LA CRÉATIVITÉ PAGE 3

La Bostonnais

PAGE 2

Morgan Adams-Moisan… champion pour toujours! PAGE 7

courtoisie

L’Echo de La Tuque

Une direction générale intérimaire jugée coûteuse

*PDSF de base AVANT les crédits gouvernementaux

39 998 $

Bolt EUV 2022

41 998 $

1070, boul. Ducharme, La Tuque G9X 3C4 819 523-7695

>282928

Bolt EV 2022

>316161

La Bostonnais

Une direction générale intérimaire jugée coûteuse MICHEL SCARPINO [email protected]

À partir du début du mois d’août, la municipalité de La Bostonnais pourra compter sur une nouvelle ressource à la direction générale de façon intérimaire. Selon ce qu’a expliqué Rachel Fluet, mairesse, Carole Perron, une administratrice de grande expérience, vient au secours des municipalités qui ont des problèmes de direction générale ou de gestion. Elle pourra efficacement remettre La Bostonnais sur les rails, en attendant une direction générale permanente. Mais la facture s’élèvera à 750$ par jour (3000$ par semaine) pour retenir ses services, en plus des frais de repas, d’hébergement et d’essence. Elle travaillerait quatre jours par semaine. « Elle a le potentiel et la capacité de redresser tout ça. Si on veut embaucher des gens, elle fait les tests psychométriques, on évite des frais de milliers de dollars […] Notre avocat nous a dit qu’on est en voiture avec cette dame-là », poursuit Rachel Fluet. Sa candidature avait été proposée en mars, mais La Bostonnais l’avait d’abord refusée en raison des coûts jugés excessifs. La municipalité s’est ravisée, vu l’urgence de la situation. Les élections s’en viennent, ajoute Mme Fluet, référant au fait que la directrice générale occupera aussi la présidence d’élections. Le conseiller François Baugée n’a pas caché avoir d’abord été surpris par le tarif que devra verser La Bostonnais, mais la municipalité n’a pas tellement le choix: « Elle va peut-être rester un mois, un mois et demi, deux mois. Il y a une autre candidate qui va peut-être entrer en ligne de compte et cette dame-là, Mme Perron, aura aussi comme mission de former la nouvelle ». On sait que le poste est vacant depuis janvier dernier, ayant été occupé quelques semaines l’hiver dernier par Yves Tousignant, à la demande des deux

NOMINATION C’est avec grand plaisir que nous vous annonçons l’arrivée d’une nouvelle optométriste,

Tout le monde est rentré au travail

Dre Marie-Ève Simard

nu e dan s l ’équi p e Bien v e M ari e-È v e !

Trois employés de la voirie de la municipalité de La Bostonnais ont quitté le travail,  lundi de la semaine dernière, n’ayant pas été payés depuis quatre semaines. Ils avaient quitté le travail, parce que leur salaire ne pouvait pas être versé par la municipalité. Ils ont toutefois repris le boulot dès le lendemain, mardi. Des problèmes au niveau des chèques de paie sont survenus, depuis le 20 juin. Au cours de la dernière assemblée du conseil, la mairesse de la municipalité de La Bostonnais, Rachel Fluet, a fait un état de la situation devant les élus et une dizaine de citoyens présents, dont L’Écho. En gros, l’institution financière avait relevé qu’il n’y avait pas de fonds dans le compte de la municipalité, ce que rejette la mairesse, ajoutant que la municipalité compte sur un imposant coussin financier. Après quelques semaines, la situation s’est réglée en fin d’après-midi lundi, alors que tout le monde recevait finalement son salaire. La situation se normalise tranquillement. À l’assemblée régulière du conseil municipal, les élus ont approuvé divers changements pour transiger plus facilement le compte AccèsD de la municipalité. VÉLO ÉLECTRIQUE À PARTIR DE

1999 $

QUADRIPORTEUR ÉCOLO-CYCLE

Prenez votre rendez-vous ! 819 523-2333 819 523-3356

CARREFOUR LA TUQUE 290, RUE ST-JOSEPH, LA TUQUE (QUÉBEC) G9X 3Z8

Dr.Josée Daniel O.D Dr. Nancy Déziel O.D Dr.Sharlee Déziel-Gagnon O.D Optométristes

POUR RENDEZ-VOUS

819 523-2333 • 819 523-3356 Fax: 819 523-5456

368, rue Saint François, La Tuque

819 523-3254 atelierroulevelo.com Atelier roule vélo Enr.

www.hlc.bike (pièces et accessoires) www.dcobicycle.com (vélos) Minelli Velec Rocky Mountain Norco Belize

www.minelli-bikes.com www.velec.ca/fr www.bikes.com/fr www.norco.com www.belizebike.ca/fr

>315959

2 - ÉCHO DE LA TUQUE - www.lechodelatuque.com - Le 14 juillet 2021

Elle sera disponible pour vous À PARTIR DU MERCREDI 4 AOÛT.

>315233

dans l’équipe du Centre Visuel La Tuque. Optométriste depuis juin 2010, Marie-Ève est originaire de La Tuque et désire continuer sa carrière dans sa région.

commissaires de la Commission municipale du Québec qui ont géré la municipalité alors qu’il n’y avait plus quorum au conseil municipal. Les citoyens ont fait part de leur surprise à la période de questions face aux coûts pour la petite municipalité. « J’ai vérifié avec le comptable pour savoir si on avait la possibilité de payer et il n’y a pas de problématique. On ne paie pas de »dg« depuis un bout », assure la mairesse. Les élus ont fait ressortir que l’aspect administratif manque à La Bostonnais. Depuis mai, les transactions ne se font plus et des comptes attendent pour se faire payer, d’où l’urgence de la situation. La conseillère Renée Ouellette, qui siège au comité des finances, déplore ne pas être au fait des finances de la municipalité depuis qu’il n’y a plus de direction générale: « Les dépôts ne sont pas faits, les paiements ne sont pas faits. On ne sait rien. On est deux au comité des finances et on ne sait rien. C’est de valeur, mais c’est comme ça ». La mairesse a toutefois laissé entendre que La Bostonnais compte actuellement sur un bas de laine « d’un demi-million$ », un montant qui pourrait bouger selon les dépôts ou les retraits qui seront effectués dès un retour à la normale avec une direction générale. « C’est spécial qu’on ne soit pas capable de savoir où on s’en va avec l’argent. Il y a un comptable qu’on paie combien par année? Il n’est pas capable de nous renseigner? », questionne M. Baugée. Le fait qu’il n’y ait plus de secrétaire-trésorière adjointe pour entrer les données dans le système comptable de la municipalité depuis le mois de mai fait qu’il est difficile d’obtenir l’heure juste, puisque les comptes à recevoir, à payer, les dépôts, ne sont pas entrés dans le système comptable. L’opération ne peut pas être effectuée par des élus. Déjà, la mairesse Rachel Fluet avoue qu’elle ratisse large ces jours-ci. « Toute la »job« que je fais, ce n’est pas à moi de faire ça. C’est une »job« de dg ».

Allumer des passions avec le Fab Lab

Les participants et les responsables du projet. Michel Scarpino

La technologie

Les appareils utilisés n’ont pratiquement pour limite que l’imagination des participants. Le groupe compte sur une imprimante 3D, une impressionnante machine qui transforme des tiges de plastique en ce que vous voulez. Cela permet de créer des pièces, avec des détails d’une précision chirurgicale.

Lorsque des produits réalisés par les participants Lab et déjà, les responsables préparent la deuxième sont vendus, l’argent est réinjecté dans le Fab Lab. Mais pour cette année, qui débutera la première semaine il faut compléter les sources de financement. Le rôle de d’août. Texte complet sur www.lechodelatuque.com Marieve Raymond est de trouver l’argent afin de faire perdurer le projet dans le temps. Les gouvernements, les fondations, des groupes philanthropiques, les municipalités répondent bien, jusqu’à présent. « On croit beaucoup au projet, il a un niveau de réussite très élevé », assure Mme Raymond.

Des résultats tangibles

Shawn Awashish, un jeune participant, compte parmi ceux qui croient le plus au Fab Lab, qui lui a apporté beaucoup. Le jeune homme avoue qu’il n’avait aucune idée de la technologie avant d’entreprendre son parcours au Fab Lab. Cela l’a sorti d’un parcours où il allait d’un emploi à l’autre et lui a permis de se découvrir une réelle passion. Avec de longues heures de travail, de formations, de patience, une minutie exemplaire et l’aide de l’imprimante 3D, il a créé un grand aigle qui pourra voler, grâce à un moteur qui y sera intégré. Il a lui-même conçu des pièces électroniques qui vont activer les ailes et a conçu lui-même la manette. La première cohorte termine son passage au Fab

GRANDE LIQUIDATION au du Canadian Tire de La Tuque

50

OBTENEZ

de tous les arbres, arbustes, vivaces, annuelles, fruits, légumes DE RABAIS et fines herbes.

%

sur les prix affichés

% 50 DE RABAIS

sur prix affiché

SUR ABSOLUMENT TOUT au Centre Jardin du Canadian Tire de La Tuque

Venez n o u s v oi r!

Conseillère en solutions médias : Chantal Bousquet Coordonnatrice aux ventes : Brigitte Caron Rédactrice en chef : Sandra Lacroix Journaliste : Michel Scarpino www.icimedias.ca

Veuillez recycler ce journal

DISTRIBUTION : 6 335  EXEMPLAIRES • TIRAGE : 6 394 EXEMPLAIRES IMPRIMÉS

CONSEILS DE PRÉVENTION INCENDIE POUR LA SAISON ESTIVALE

VOUS DÉMÉNAGEZ PROCHAINEMENT? Lors de votre arrivée dans votre nouveau domicile, il est important de vous assurer que vous êtes protégés contre les incendies. Voici quelques informations importantes à connaitre.

AVERTISSEUR DE FUMÉE

Propriétaire : • C’est à vous que revient la responsabilité de fournir un avertisseur de fumée fonctionnel à chaque étage ou dans chaque logement. • Les avertisseurs de fumée ont-ils plus de 10 ans? Si oui, il faut les remplacer. Locataire : • C’est à vous que revient la responsabilité d’entretenir les avertisseurs de fumée, changez la pile deux fois par année lors des changements d’heure. • Ne peinturez pas les avertisseurs de fumée. • Si vous n’avez pas d’avertisseur de fumée, faites-en la demande au propriétaire de l’immeuble.

INSTALLATION ÉLECTRIQUE

Détails en magasin

CANADIAN TIRE DE LA TUQUE • 1200 BOUL. DUCHARME • 819 523-7611

Directrice générale : Amélie St-Pierre Directrice Stratégies Médias : Amélie St-Pierre Directrice support aux ventes : Katy Champagne Adjointe-administrative : Suzanne Blanchette Réceptionniste : Brigitte Caron

279553

POUR NOUS JOINDRE 333, rue Scott, La Tuque, Qc G9X 1P3 Tél. : 819 523-6141 Annonces classées : 1 866 637-5236 www.icimedias.ca

Le financement

• Assurez-vous que le réseau électrique ne présente pas d’irrégularité, faites appel à un maître électricien. N’oubliez pas que c’est la fumée qui tue, et ce, en moins de 3 minutes. Le simple fait d’avoir un plan d’évacuation et un avertisseur de fumée fonctionnel peut vous sauver la vie! Le Service de sécurité incendie est là pour vous, n’hésitez pas à demander une visite de votre nouveau domicile ou à nous téléphoner pour toute information relative à la sécurité incendie au 819 523-9797.

Alexandre Bilodeau, TPI, CFEI Capitaine à la prévention

Publié par : Icimédias inc. Président : Renel Bouchard Directeur-général : Marc-Noël Ouellette Impression : Imprimeries Transcontinental 2005 s.e.n.c., division Transcontinental Transmag , 10807, rue Mirabeau, Anjou Distribution : Distribution Transcontinental inc. Division Publi-Sac Mauricie

Dépôt légal : Bibliothèque Nationale du Québec. Société Canadienne des postes - Envols de publications Canadiennes. Numéro de convention 1 266 454. Toute reproduction des annonces ou informations, en tout ou partie de façon officielle ou déguisée est interdite sans la permission écrite du directeur général. L’Écho de La Tuque ne se tient pas responsable des erreurs typographiques pouvant survenir dans les textes publicitaires mais il s’engage à reproduire uniquement la partie du texte ou se trouve l’erreur. La responsabilité du journal et ou du directeur général ne dépassera en aucun cas le montant de l’annonce. Les articles publiés dans l’Écho de La Tuque sont sous la seule responsabilité des auteurs et la direction ne partage pas nécessairement les opinions émises.

>286411

ÉCHO DE LA TUQUE - www.lechodelatuque.com - Le 14 juillet 2021 - 3

Depuis quelques semaines, une quinzaine d’Atikamekw de La Tuque de 15 à 30 ans sans emploi ont la possibilité de plonger dans les nouvelles technologies, dans un mini laboratoire d’acquisition de connaissance, le Fab Lab. Le laboratoire a pignon sur rue dans l’ancienne Boutique Marie-Soleil, sur la rue Saint-Joseph. Le spacieux local dispose d’une foule d’équipement autant sophistiqués que spécialisés, de haute technologie. Les Fab Labs existent dans plusieurs versions, mais c’est celui des nouvelles technologies qu’on a implanté à La Tuque. « Il y a des regroupements, des associations, c’est international », explique Serge Ducharme, chargé de projet au Conseil de la nation atikamekw. Lui et Marieve Raymond, coordonnatrice à la dotation financière au CNA, ont noué des liens avec les participants du Fab Lab, qui proviennent majoritairement de La Tuque, de Wemotaci, d’Opitciwan, de Manawan ainsi que de Trois-Rivières. Des enseignants se partagent les plages horaires déclinées en 16 semaines de formation, en plus de quatre semaines de stage en entreprise. Déjà, un Fab Lab mobile se déplaçait dans les communautés et l’engouement généré a été tel que la décision a rapidement été prise d’en aménager un fixe à La Tuque. Pour la première année, l’accès est réservé aux Atikamekw. Il n’y a pas de critère d’admission, mais la majorité des jeunes qui y participent n’ont pas de secondaire cinq. C’est une excellente occasion de tester leurs intérêts et les possibilités qu’offrent les nouvelles technologies. Et ça marche. Mais il y a plus. Une partie de la formation est consacrée à la transmission des valeurs ancestrales. « Chaque journée est séparée en deux. Une demijournée est réservée à la culture atikamekw », révèle Marieve Raymond.

« On crée une pièce à partir d’un programme dans un ordinateur et elle va la reproduire  », précise Serge Ducharme. Des reproductions de charpentes de bâtiments, la réplique du Stade olympique, des porte-clés, tout est possible. Avec une autre imprimante, on peut écrire sur les chandails, des casquettes, des tasses, à partir d’un programme informatique. Un participant a même conçu une voiture téléguidée. « Avec la découpe au laser, on peut faire des pièces complexes, très fines », signale aussi M. Ducharme. Le Fab Lab compte aussi un volet touchant le travail du bois. Les participants ont été enthousiasmés par le projet et se le sont pleinement approprié. « Le but est aussi d’établir un partenariat avec la communauté, pour aller chercher des matériaux qu’on peut réutiliser ou des choses que certaines entreprises n’utilisent plus. On peut faire des projets, apprendre avec des retailles, des rebuts », propose aussi Marieve Raymond. Après les 16 semaines de formation, quatre semaines de stages sont prévues dans les entreprises locales qui acceptent de collaborer au projet. Et, fait qui n’est pas à négliger, le Fab Lab aura contribué à briser l’isolement chez cette clientèle, surtout après la COVID-19.

>316627

MICHEL SCARPINO [email protected]

4 - ÉCHO DE LA TUQUE - www.lechodelatuque.com - Le 14 juillet 2021

Même vacciné, on doit se protéger.

>316040

Continuons d’appliquer les mesures sanitaires pour se protéger et protéger les autres.

ÉCHO DE LA TUQUE - www.lechodelatuque.com - Le 14 juillet 2021 - 5

Le restaurant Scarpino part en fumée MICHEL SCARPINO [email protected]

Un violent incendie a détruit, mardi dernier, l’ancien restaurant Scarpino, sur la rue Saint-Joseph. Le feu a pris naissance au second étage du bâtiment en début d’après-midi, mais l’embrasement

s’est vite généralisé. La tâche des pompiers été compliquée par le fait que le bâtiment a subi plusieurs rénovation et ajouts au fil des décennies. L’attaque des pompiers a d’abord été offensive pour limiter les dégâts. « La structure nous a joué un tour, il a fallu faire un retrait prioritaire des équipes. Ç’a fait en sorte qu’on est tombé en mode défensif et on a dû utiliser

de l’équipement lourd pour terminer l’extinction », indique le directeur du service des incendies de Ville de La Tuque, André Vézina. Une épaisse fumée, par moments, a envahi les secteurs avoisinants. Les curieux ont été nombreux assister à la scène, certains se rappelant des souvenirs d’écus à travers les différentes époques de l’établissement.

Une pelle mécanique a été mobilisée pour limiter les dégâts. 2481 abonnés d’Hydro-Québec ont été privés électricité quelques heures. Personne a été blessé dans l’incendie, mais un pompier a été incommodé par la chaleur La cause de l’incendie n’est pas connue et l’enquête a été confiée à la Sûreté du Québec.

Le «Pignon» n’est plus MICHEL SCARPINO [email protected]

>313251

Triste scène que cet incendie qui a complètement détruit l’ancien restaurant Scarpino. Michel Scarpino

Venez voir notre nouvelle glissade

Aquaparc H2O

Les plus jeunes l’appelaient le Scarpino, pour les autres, c’était encore le «Pignon». L’établissement du 350, rue Saint-Joseph, a vu le jour en 1948 sous l’appellation du Pignon Rouge. Arthur Veillette était alors le propriétaire de ce modeste restaurant. Selon le livre « La Tuque un siècle d’histoire », le restaurant est racheté par Claude Allard en 1966, qui le vendra à Gaston Fortin deux ans plus tard. Visionnaire, Gaston Fortin agrandit l’établissement pour lui donner l’aspect qu’on lui a connu jusqu’à la semaine dernière. Le petit restaurant compte désormais une salle à manger et « le Bivouac », un piano-bar situé au sous-sol. Au second étage, la Disco Rouge, avec sa grande terrasse donnant la vue sur le centre-ville, devient le lieu de prédilection du « night life » latuquois dans les années 70 et 80. La discothèque aura par la suite porté les noms de L’Obsession et du Joker, sous l’administration de Doris et André Scarpino, qui rachètent l’établissement en 1986. Avant sa fermeture, cette salle était toujours un endroit convoité pour les réceptions. Les Scarpino auront donné à François « Zak »

Côté l’occasion de créer la première mouture de son bar Chez Zak, au sous-sol, pendant plusieurs années. Le bar le Joker aura, quant à lui, été le théâtre de nombreuses soirées festives, alors que Stéphane Richard en était le gérant. Les aprèsmatchs des Loups de La Tuque autant que ceux des tournois de baseball y étaient monnaie courante. N’avant pu trouver de relève, Doris Scarpino doit se résigner à fermer l’établissement, réputé notamment pour son steak au poivre, en janvier 2018. Jacques Fortin se rappelle le moment où son frère Gaston avait entrepris la construction du « Bivouac », au sous-sol. « Lui et quelques amis avaient creusé ça à la petite pelle. Ils avaient un système pour monter le sable dans la rue. Ils avaient travaillé beaucoup », évoque M. Fortin, qui a aussi souvenir de la construction de la discothèque du deuxième étage. «  Quand il y avait les  24 heures de La Tuque, presque 100 personnes travaillaient là », se remémore le frère de cet ancien maire de La Tuque. Le flot de touristes que comptait la Haute-Mauricie avec cette importante manifestation sportive avait même inspiré l’idée à Gaston Fortin d’organiser des visites guidées de la ville par autobus, pour les clients de son commerce.

LE BOL !

ACHETONS VOS ARMES À FEU Achat de carabines et fusils de chasse, 303 Enfield et autres armes militaires, de toutes conditions, fonctionnelles ou pour pièces. Achetez vos billets en ligne

www.campingh2o.com TROIS-RIVIÈRES

Vendez en toute quiétude, nous détenons tous les permis requis et offrons des prix honnêtes et compétitifs. Demandez Enzo au 819 523-2879 ou par courriel à [email protected]

>315961

6 - ÉCHO DE LA TUQUE - www.lechodelatuque.com - Le 14 juillet 2021

Le Pignon Rouge, tel qu’il apparaissait avant l’adrandissement. Livre La Tuque, un siècle d’histoire

PETITES ANNONCES CLASSÉES POUR TOUT ACHETER ET TOUT VENDRE, près de chez vous

Profitez également de la parution GRATUITE de votre annonce sur

VosClassees.ca.

IMMOBILIER

MARCHANDISE

SERVICES EMPLOI ET FORMATION ÉVÈNEMENTS SPÉCIAUX VÉHICULES

100 à 299

300 à 399

400 à 599

600 à 799

800 à 899

Un seul numéro 1 866 637-5236 Logements / appartements à louer

5-1/2 1er étage, rénové près hôpital, 819-523-2262, 819-523-0227

270

Bureaux / locaux à louer

GRAND local commercial, A/C, 531, rue Commercial, La Tuque. Non chauffé, non éclairé. À discuter. 514-515-9255

370 Matériaux de construction TÔLES à couverture à lambris de couleur/ galvanisés La longueur que vous désirez. 819-221-5429 TOUS genres de matériaux de construction: bois toutes sortes, “plywood”, “ripe” pressée, revêtement (vinyle), bardeaux d’asphalte, planchers bois franc, planchers flottant, portes d’acier, portes garage différentes dimensions, portes-patio, fenêtres toutes dimensions, dormants de chemin de fer, barils plastiques très propres. 819-221-5437

AVIS AVIS DE CLÔTURE D’INVENTAIRE Avis est donné que l’inventaire des biens de monsieur Lucien Veillette, en son vivant résidant au #306 - 547, rue Commerciale, La Tuque, G9X 3A7, décédé le 18 février 2021, a été dressé et peut être consulté au 2395, rue des Champs-Élysées, TroisRivières, G9B OJ2. Louise Veillette, liquidatrice >316894

Mode de paiement :

424

Astrologie/occultisme

Ana Médium, spécialiste des questions amoureuses depuis 25 ans. Le secret des rencontres positives, la méthode pour récupérer son ex et des centaines de couples sauvés durablement, réponses précises et datées. Tél.: 450-309-0125

485

Agence de rencontre avec permis

CONTACTS directs et rencontres sur le service #1 au Québec! Conversations, rencontres inattendues, des aventures inoubliables vous attendent. Goûtez la différence! Appelez le 438-899-7001 pour les écouter, leur parler, ou, depuis votre cellulaire faites le #(carré)6920. (des frais peuvent s’appliquer). L’aventure est au bout de la ligne. www.lesseductrices.ca

555

Argent à prêter

FINANCEMENT HYPOTHÉCAIRE PRIVÉ ET AUTOMOBILES À VENDRE. Service rapide peu importe votre région. Aucun cas refusé, léger dépôt. Conditions de financement flexible. Financement Brisson 1-866-566-7081 www.automobilebrisson.com

585

Services financiers divers

SOLUTIONS À L’ENDETTEMENT. Restez à la maison! Tout se fait en ligne. Trop de dettes? Harcelé par vos créanciers? Reprenez le contrôle. Un seul versement par mois (0% d’intérêt) Bureaux à Trois-Rivières à Grand-Mère et à Louiseville pour vous servir. MNP Ltée, Syndics autorisés en insolvabilité. 819-693-0004

Trouvez-en encore plus sur

à jamais dans nos coeurs

InMeMorIaM.ca AV I S D E D É C È S Mme Joanne Boutet Pilon 1953-2020

À La Tuque, au CIUSSS MCQ le 28 décembre 2020, est décédée à l’âge de 67 ans et 11 mois, Mme Joanne Boutet, épouse de Réal Pilon, fille de feu Léo Boutet et de feu Rita Patry, demeurant à La Tuque. Afin de respecter le nombre maximal de personnes exigées par la santé publique, la famille accueillera parents et amis, en alternance, à l’Assemblée Chrétienne, 2902 boulevard Ducharme, La Tuque. Heures d’accueil : le samedi 17 juillet 2021, jour des funérailles, de 12 h à 14 h. Par la suite, les funérailles auront lieu en toute intimité à 14 h. Les cendres seront déposées au Columbarium de la Résidence funéraire Caron à une date ultérieure. Mme Boutet Pilon laisse dans le deuil outre son époux, ses 2 filles : Geneviève Pilon et Marie-Pierre Pilon (Benoit Germain); ses petits-enfants : François Quessy (Raphaëlle Rivard), Charlotte Girard (Raphaël Bérubé), Laurie Germain et Léa Germain; ses sœurs et son frère : Andrée Boutet (Denis Girard), Alain Boutet (Carmen Déziel), Line Boutet (Serge Cossette) et Manon Boutet; ses beauxfrères et ses belles-sœurs : Denis Pilon (Lise St-Pierre), Diane Pilon (Germain Jean), Réjean Pilon (Nicole Vermette), Alain (Fritz) Pilon, Line Pilon et Guylaine Pilon; ainsi que plusieurs neveux, nièces, cousins, cousines, amis et les membres de l’Assemblée Chrétienne de La Tuque.

PATRICK VAILLANCOURT

Renseignements: téléphone: (819) 523-3566, télécopieur: (819) 523-2701, courriel: [email protected], site web: www.residencecaron.com

AV I S D E D É C È S À La Tuque, au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et- duCentre- du-Québec, le 22 octobre 2020, paisiblement, avec l’amour des siens, est décédée à l’âge de 67 ans, Mme Diane Fortin, épouse de M. Jacques Bérubé, fille de feu Raoul Fortin et de feu Pauline Dorval, demeurant à La Tuque. Afin de respecter le nombre maximal de 50 personnes exigées par la santé publique, la famille accueillera parents et amis, en alternance, à la Résidence funéraire Caron, 602 rue Commerciale, La Tuque. Heures d’accueil : vendredi de 19 h à 21 h et samedi, jour des funérailles, à partir de 8 h 30. Les funérailles auront lieu samedi 17  juillet 2021  à 10  h, en l’église St-Zéphirin de La Tuque. Notez que l’église peut accueillir 250 personnes pendant la célébration. Par la suite, les cendres seront déposées au columbarium de la Résidence funéraire Caron. L’a précédée son frère, Roger. Mme  Fortin laisse dans le deuil outre son époux, sa fille Chantal (Louis Thivierge) et son fils François (Michelle Baigorri) ; sa petite-fille, Béatrice Thivierge ; son frère, Réjean (Marjolaine Jobin) ; ses beaux-frères et belles-sœurs ; ainsi que plusieurs oncles, tantes, neveux, nièces, cousins, cousines et amis. Des dons à la Société canadienne du cancer seraient appréciés. Renseignements : Résidence funéraire Caron, 602  rue Commerciale, La Tuque, Qc G9X  3B3, téléphone : 819  523-3566, télécopieur : 819  523-2701, courriel : [email protected], site web : www.residencecaron.com

HOCKEY. Peu d’entraînement, l’attente de savoir s’il y aura une saison, quarantaine, restriction liée à la pandémie, pour finalement pouvoir soulever la Coupe Kelly avec les Komets de Fort Wayne, symbole de la suprématie dans la East coast hockey league (ECHL), sans aucun doute, l’année 2020-2021 restera gravée à jamais en mémoire pour le hockeyeur latuquois professionnel Morgan Adams-Moisan. Les Komets sont parvenus le 2 juillet à éliminer les Stingrays de la Caroline du Sud en quatre rencontres pour remporter le premier titre de son histoire. « On savait qu’on avait une bonne équipe, et on est content d’avoir capitalisé pour remporter les grands honneurs. Il y a des gars qui jouent pendant toute une carrière sans pouvoir jouer en finale, et à ma troisième saison j’ai gagné le championnat avec mon équipe. Je me considère très chanceux d’avoir soulevé la coupe Kelly et d’avoir mon nom gravé dessus », exprime fièrement Morgan Adams-Moisan. Qui plus est, les Komets ont remporté la coupe à domicile, devant leurs partisans. «  Sérieusement, c’était un sentiment incroyable! Il y avait 10 200 personnes dans les estrades, c’était complet! J’avais ma famille qui était sur place avec ma blonde. C’était fou de gagner ça avec les boys et l’ambiance qu’il y avait. C’était incroyable! On sera les gagnants de l’année 2021, l’année Covid! » La seule ombre au tableau pour le Latuquois est

qu’il n’a pas disputé un seul match en finale. « Le coach a fait des changements dans l’alignement à partir de la deuxième ronde, et je n’étais plus dans l’alignement à partir du quatrième match avant la finale. C’est sûr que c’était décevant, chaque gars veut jouer en séries et dans la saison. Mais au final, il faut penser collectif et je suis très heureux de faire partie de l’équipe championne et d’avoir pu aider à se rendre jusque-là! » Au cours de la saison régulière, l’ailier de 6’2’’ et 216 livres 8 buts et 6 passes pour 14 points en 37 rencontres, en plus de 123 minutes de punitions. Lors des séries éliminatoires, Morgan a disputé 7 rencontres, et a obtenu 1 but et 2 passes pour 3 points et 20 minutes de pénalités. « Quand je suis arrivé à Fort Wayne, le coach ne me connaissait pas vraiment, il me voyait comme un attaquant défensif et physique. Jusqu’à ce que j’ai l’opportunité de me faire valoir sur un premier trio, et il a vu ce que je pouvais apporter à l’équipe. C’est à ce moment que j’ai commencé à faire plus de points lorsque j’ai eu plus de temps de jeu. » Comment le Latuquois qualifie-t-il l’année passée à Fort Wayne, le tout qui a commencé par une quarantaine? « Une année unique en son genre! Je souhaite qu’on vive ça seulement une fois dans notre vie. Avec tout ce qui s’est passé avec la Covid, les entraînements qui étaient difficiles au Québec, et les restrictions qu’on avait ici à cause qu’on joue au hockey, c’était unique. On a été chanceux parce qu’on n’a eu aucun cas de Covid dans l’équipe, et on est une des seules dans la ligue qui n’a pas eu de cas. C’est assez exceptionnel qu’on ait réussi à faire ça. »

1er ANNIVERSAIRE DE DÉCÈS JEAN-MARIE LEFEBVRE, DÉCÉDÉ LE 8 JUILLET 2020 « Déjà une année s’est écoulée depuis ton départ, tu fais toujours partie de notre quotidien. L’amour que tu nous as transmis est un cadeau précieux que nous chérissons tous. Les heureux moments que nous avons passés ensemble sont encore bien vivants dans nos cœurs et le resteront à jamais. Veille sur nous comme tu l’as toujours fait. » La famille

ÉCHO DE LA TUQUE - www.lechodelatuque.com - Le 14 juillet 2021 - 7

>315960

Des dons à la Fondation pour la Santé du Haut-Saint-Maurice et ou à la Société canadienne du cancer seraient appréciés.

>316569

courtoisie

[email protected]

vosclassees.ca

MME DIANE FORTIN 1952-2020

Morgan AdamsMoisan soulève la coupe Kelly.

>316825

205

900 à 999

Morgan Adams-Moisan… champion pour toujours!

L’effet combiné des deux doses assure une meilleure protection contre la COVID-19, pour une plus longue durée. Assurez-vous de recevoir la 2e dose de votre vaccin.

>316051

8 - ÉCHO DE LA TUQUE - www.lechodelatuque.com - Le 14 juillet 2021

La 2e dose du vaccin est essentielle.