Data Loading...

VS_20220223 Flipbook PDF

VS_20220223


122 Views
106 Downloads
FLIP PDF 16.33MB

DOWNLOAD FLIP

REPORT DMCA

>349055

Tu es en recherche d’emploi? As-tu un C.V à la hauteur de tes compétences?

LE 23 FÉVRIER 2022 | Volume 60, N° 39 | 22 582 exemplaires

Photo La Voix du Sud - Éric Gourde

Classique hivernale de Saint-Gervais

JOUER DEHORS, COMME DANS LE TEMPS !

En attendant la reprise du Tournoi novice de Saint-Charles, qui aura finalement lieu du 23 mars au 3 avril, neuf équipes de niveaux Novice et Magh se sont amusées sur la patinoire extérieure de Saint-Gervais dans le cadre de la première Classique hivernale organisée par l’organisation des Sénateurs de Bellechasse.

RBQ : 8273-0151-40

PAGE 2

Saint-Luc

Possibilité de

500 à 5000 $

$

Saint-Georges - 418 227-5414

Sainte-Marie - 418 387-7764

>342037

de subvention

L’épicerie pourrait bientôt changer de main PAGE 3

chauffageclimatisationbce.com

>338591

Archives

Pour combler l’absence de matchs et de tournois

Une première Classique hivernale à Saint-Gervais ERIC ­GOURDE [email protected]

2 - LA VOIX DU SUD - Le 23 février 2022

HOCKEY. Dans le but de pallier l’absence d’activités chez les jeunes et l’annulation ou le report de plusieurs compétitions, dont le tournoi N ­ ovice de S ­ aint-Charles qui aura lieu du 23 mars au 3 avril, l’organisation des ­ ellechasse tenait sa première ­Sénateurs de B ­Classique hivernale, le dimanche 20 février dernier, sur la patinoire extérieure des loisirs ­ aint-Gervais. de S Neuf rencontres au total, soit cinq impli­ ovice et quatre des quant les équipes N équipes ­Magh, pour un total de 159  jeunes ont été disputées de 8 h 30 le matin à 17 h 30 en ­après-midi. « Ça concernait les équipes des ­Sénateurs de B ­ ellechasse uniquement, mais qui jouaient l’une contre l’autre », explique ­Dave ­Nadeau, parent et principal instigateur de l’activité. « ­Les tournois se cancellaient les uns après les autres et on voyait que la saison commençait à ressembler à celle de l’an dernier où il y avait eu un début, mais pas de fin. Avec l’équipe de mon garçon, on avait la chance d’avoir des parents impliqués dans l’équipe », ­résume-t-il. « ­On avait décidé de faire des pratiques à l’extérieur, comme c’était permis de le faire, pour garder l’esprit d’équipe dans l’éventualité où il y aurait une reprise. Nous en avions trois de

faites. Une à ­Saint-Gervais, une à ­Saint-Raphaël et une autre c­ hez-moi. On voyait que les jeunes aimaient ça. On a alors proposé d’en faire profiter tous les jeunes de ­Bellechasse. C’est là que l’idée d’un tournoi est apparue. » ­ ellechasse a L’organisation d’Hockey B aussi permis la tenue de l’activité, n’ayant programmé aucune rencontre au cours de cette journée. « ­Tout le monde y était. En l’espace de deux jours, tous les gérants et entraîneurs des équipes nous confirmaient leur présence. Convaincre les parents a aussi été très simple, car au moment où nous avons débuté l’organisation, la reprise des sports n’était pas annoncée. C’était la seule façon d’amuser les jeunes. » Dave ­Nadeau estime aussi que cette journée aura permis aux jeunes de découvrir ce qu’était l’essence même du hockey il y a quelques générations. « ­Je pense même que les parents ont découvert les bienfaits du hockey extérieur et ça pourrait même en inciter ­quelques-uns à amener les enfants à la patinoire du village à l’occasion. » M. Nadeau indique qu’il n’a pas eu à être trop persuasif pour avoir de l’aide. « ­Plus l’événement approchait, plus j’avais de messages de gens souhaitant donner un coup de main. Tout le monde s’est impliqué à parts égales et a joué son rôle. Les L­ oisirs de ­Saint-Gervais nous ont aussi aidés dans la logistique et ailleurs. Les ­Fermières de ­Saint-Gervais avaient préparé

GALERIE DE PHOTOS SUR www.lavoixdusud.com

Les équipes Novice et MAGH des Sénateurs de Bellechasse ont pris part à l’activité. Photo La Voix du Sud - Éric Gourde

des muffins pour l’occasion et donnaient des jus. Nous avons lancé l’idée et tout le monde a embarqué. » En terminant, D ­ ave N ­ adeau indique que même si l’activité a été couronnée de succès, il est peu probable qu’elle devienne une tradition. « C’est à peu près impensable, car les

enfants et les parents ont déjà leur agenda. Les équipes ont aussi leur calendrier de matchs et de tournois habituellement, alors regrouper tout le monde le temps d’une journée risque d’être difficile, voire impossible. Ce serait un beau projet à refaire, mais ce sera sûrement à jamais dans nos souvenirs. »

>330523

POUR UN SOURIRE SANS SURPRISE À VOTRE IMAGE Marjorie Jalbert-Nolet d.d.

Richard Nolet d.d.

2, rue Napoléon, St-Henri | Sur rendez-vous : 418 882-0427 | www.noletjalbertdenturologiste.com

Suivez-nous sur notre page

Saint-Luc

L’avenir de l’épicerie quasi assuré ERIC ­GOURDE [email protected]

COMMERCE. Le nouveau maire de ­ laude N ­ adeau, n’a pas chômé ­ aint-Luc, C S depuis son élection en novembre dernier. Dès son entrée en fonction, le dossier de la vente de l’épicerie du village était sur son bureau. Il s’est mis rapidement à la tâche, ce qui a possiblement évité une fermeture du commerce. Le propriétaire actuel du commerce, ­Yvon ­Bussières, a levé la main il y a plusieurs mois et annoncé ses couleurs, disant être à la recherche d’un acheteur. Le dossier cheminait depuis plusieurs mois, mais les offres d’achat ne

semblaient pas suffisamment sérieuses pour mener la démarche à bon port. Le commerce a d’ailleurs failli fermer le 2 janvier dernier, faute de progrès dans le dossier. Comme une évolution positive semble se dessiner, M. Bussières a convenu de maintenir le commerce en opération pour faciliter une transaction éventuelle. Le maire ­Nadeau n’y est pas étranger. « M. Bussières est prêt à tourner la page, sauf que je suis allé le voir pour me mettre à jour à la ­mi-novembre. Certaines personnes se sont montrées intéressées, mais ne pouvaient finalement pas l’acquérir. Disons que ça a retardé les choses. » Élément non négligeable, la ­ M RC des ­Etchemins annonçait récemment l’octroi d’une

somme de 71 000 $ pour favoriser l’acquisi­ arché ­Saint-Luc par de nouveaux tion du M propriétaires et maintenir ce service de proximité devenu davantage régional avec le temps, notamment en raison de son importance dans le développement touristique. « ­Il y a une offre d’achat écrite de déposée avec un financement préapprouvé et si ça ne devait pas fonctionner, il y a quelqu’un d’autre qui s’y intéresse. L’aide de la ­MRC n’est pas à négliger, mais il fallait accélérer le processus. L’épicerie va se vendre, sauf que tant que ce n’est pas notarié, on ne peut rien confirmer. » Une fois la vente de l’épicerie complétée, un volet devra devenir prioritaire, celui du maintien de l’essence à cet endroit, car le renouvellement des réservoirs sera nécessaire à moyen terme. Sur le sujet, le maire ­Nadeau indique que le travail est déjà amorcé. « M.  Bussières avait déjà entrepris des démarches à cet effet. Les prochains propriétaires pourront poursuivre le processus, car l’essence est un élément important de l’équation et de l’attrait du commerce. ­Saint-Luc est maintenant la porte d’entrée du ­ assif du S­ ud pour les sentiers parc régional M de quad et de motoneige », observe M. Nadeau.

COMITÉ ­ALLIANCE

En plus de la population du village, l’épicerie de Saint-Luc est aussi prisée par les adeptes de véhicules hors-routes, autant l’hiver que l’été. Photo La Voix du Sud - Éric Gourde

Photo La Voix du Sud - Éric Gourde

des chalets et autres. Quelques encans seront organisés dans le but de ramasser des fonds qui serviront à l’organisation d’activités et au financement des organismes impliqués. » L’église et les terrains situés à l’arrière pourraient être achetés par la municipalité éventuellement, espère le maire ­Nadeau qui souhaite y voir un développement et une utilité commerciale, tout en maintenant un lieu de culte à cet endroit. Il indique être déjà être en discussions avec des promoteurs potentiels. « ­Ce ne serait pas nécessairement pour une microbrasserie, mais une brasserie tout simplement pour que l’éventail soit plus large avec possiblement un service de restauration. Ce n’est qu’une fois l’église acquise que les démarches pourront évoluer, s’il y a lieu. » L’entretien des routes du territoire de la municipalité a aussi fait partie des priorités du nouveau maire et les modalités à cet effet sont déjà entreprises. Il souhaite également augmenter l’offre d’hébergement dans sa localité, question d’accommoder les touristes de plus en plus nombreux à se déplacer sur le territoire. >311836

Un nouveau comité regroupant la plupart des organismes locaux, dont la ­FADOQ, les ­Fermières, la bibliothèque et les loisirs, a débuté ses discussions. « ­Les gens ont beaucoup de choses à vendre au printemps, avec l’ouverture

Claude Nadeau est passablement actif depuis son entrée en fonction.

Membres du réseau

NOTRE SITE INTERNET VOUS OFFRE UNE BELLE VISIBILITÉ

B. Dupont

Lac-Etchemin 418 625-9501 Sainte-Justine 418 383-5051 Saint-Anselme 418 885-9850

[email protected]

Denturologiste Stéphane Langlais, d.d.

Vente et installation

Pour un sourire qui reflète la santé, voyez un professionnel ! CONSULTATION GRATUITE

L’équipe de LNTP notaires, des services spécialisés pour répondre à vos besoins.

Me Caroline Pouliot, notaire en règlement de successions

>326318

[email protected]

Synthia SYLVAIN 418 221-3192

ESTIMATION GRATUITE

Therm N ou s os e mbué ? avon l a s o l s au s s i ution  !

Dre Nicole Gravel mv 1530, Route 277 Lac-Etchemin

418 625-5551 

HORAIRE 101, rue Principale Saint-Raphaël

(Bâtisse du Familiprix)

1404, route 277, Lac-Etchemin

418 625‑6701 • 1 866 692‑1881

Sans frais : 1 866 525-3828

Frédéric Lessard 418 209-6647 [email protected]

Lundi, mardi et jeudi ...........8 h 30 à 20 h Mercredi ............................. 8 h 30 à 17 h Vendredi .............................8 h 30 à 17 h Samedi ...............................8 h 30 à 13 h

LA VOIX DU SUD - Le 23 février 2022 - 3

Pour votre CAMION c’est

Jessy FOURNIER 418 222-4734

>330130

>345563

CONTACTEZ NOTRE ÉQUIPE !

le meilleur endroit

>343486

pour faire la promotion de votre entreprise ou pour vos offres d’emploi

110 nouvelles places subventionnées en services de garde dans Bellechasse ERIC ­GOURDE [email protected]

FAMILLE. 380 nouvelles places en services de garde éducatifs à l’enfance seront créées sur le territoire de la M ­ RC de B ­ ellechasse et sur celui des ­Etchemins dans les prochains mois. Dans ­B ellechasse, trois projets ont été retenus dont une nouvelle installation à

­Saint-Damien, parrainée par le ­CPE l’Aquarelle pour 60 nouvelles places. Le territoire d’Honfleur verra aussi une nouvelle installation, cette ­fois-ci de 29 places, le dossier ayant été piloté par le C ­ PE C ­ hatons d’Or de S­ aint-Anselme. Enfin, le CPE l’Escale à S­ aint-Gervais pourra augmenter sa capacité avec 21 places supplémentaires. Dans L­ es E­ tchemins, seule une nouvelle installation de 52 places à ­Saint-Prosper a été

BELLECHASSEETCHEMINS

retenue, le dossier du ­CPE ­Passe-Lacets ayant reçu l’aval du gouvernement. Le projet d’implantation d’un ­ C PE à ­Saint-Odilon ne fait pas partie des projets retenus. La localité n’est toutefois pas la seule à devoir patienter, puisque le récent appel de projets a permis le dépôt de 1 204 projets à travers la province pour un total de 62 875 places. L’annonce faite par la députée de ­Bellechasse, S­ téphanie L­ achance, s’inscrit dans la foulée de l’annonce du ministre de la ­Famille, ­M athieu ­Lacombe, qui a annoncé l’octroi de 13 974  places, soit une grande partie des 17 000 places prévues dans le cadre du ­Grand chantier pour les familles lancé en octobre dernier. Ce dernier estime par ailleurs que le délai

Le nouveau directeur général est en poste

est prête à passer à un niveau supérieur

SERGE LAMONTAGNE [email protected]

La SADC offre

TOURISME. Natif de Montréal et résident de Saint-Bernard, en Beauce, depuis près de sept ans, André Noiseux est le nouveau directeur général de l’Éco-Parc des Etchemins. En poste depuis le lundi 14 février, M. Noiseux succède à Marie-Hélène Ménard qui a quitté ses fonctions au cours des dernières semaines pour accepter un nouveau défi au Lac-Vert de Saint-Damien. Spécialiste en restructuration et en redressement d’entreprises, domaine dans lequel il œuvre depuis près de 35 ans, M. Noiseux souligne qu’il était intéressé par un nouveau défi et que ce poste lui permettrait de laisser un héritage pour le futur, chose qu’il ne pouvait pas faire dans son précédent champ d’expertise. En plus de se familiariser avec ses nouvelles fonctions et sur le fonctionnement de l’ÉcoParc, M.  Noiseux et la présidente du conseil

des solutions de financement flexibles pour réaliser vos ambitions

$



$ Distribuée par

Développement et expansion

d’administration de l’organisation, Catherine Poulin, ont convenu que le recrutement, mais surtout la rétention de la main-d’œuvre, sera l’un des principaux défis qui attendent l’organisation au cours de la prochaine saison estivale et les années à venir. La question des stationnements est un autre sujet auquel la direction et la permanence de l’Éco-Parc entendent s’attaquer au cours des prochaines semaines, ceux-ci ayant la volonté de mieux accueillir la clientèle et d’être plus efficaces, surtout avec le déconfinement qui s’annonce en vue de la période estivale. Si la prochaine année s’annonce plus tranquille au niveau de l’aménagement de nouvelles infrastructures, outre la construction de la nouvelle glissade Twister qui a débuté l’automne dernier et sera complétée ce printemps, M. Noiseux et Mme  Poulin mentionnent que des discussions visant à faire de l’Éco-Parc un site touristique quatre saisons seront tenues au cours des prochains mois. Le nouveau directeur général de l’ÉcoParc des Etchemins, André Noiseux, en compagnie de Catherine Poulin, présidente du conseil d’administration.

Gagnez OK à nous connaître

Photo La Voix du Sud - Serge Lamontagne

sadcbe.qc.ca transfert et relève

>347678

4 - LA VOIX DU SUD - Le 23 février 2022

Pont financier

pour l’octroi de nouvelles places est passé de plus de 10 mois à maintenant 60 jours.

ÉCO-PARC DES ETCHEMINS

Mon entreprise

Prêt investissement durable

Le nombre de places en garderie est toujours criant dans la région. Icimédias - archives



TIRAGE : 22 582 EXEMPLAIRES IMPRIMÉS 1516-A, Route 277, Lac-Etchemin (Québec) G0R 1S0 Téléphone : 418 625‑7471 Sans frais : 1 866 325‑8649 poste 0 Annonces classées : 1 866 637‑5236 418 625‑7471 poste 0 1 866 325‑8649 poste 0 www.lavoixdusud.com www.icimedias.ca

Éditrice régionale : Caroline Gilbert

Publié par : Icimédias inc.

Support aux ventes : Cindy Wickens

Président : Renel Bouchard

Rédaction : Éric Gourde, Serge Lamontagne

Directeur général : Marc-Noël Ouellette

Coordonnatrice à la maquette : Chantal Lessard

Directeur de production : Salvador Dallaire

Conseillers ventes multiplateformes : Synthia Sylvain, Jessy Fournier

Infographie : Icimédias inc.

Nous reconnaissons l’appui financier du gouvernement du Canada.

Veuillez recycler ce journal

La Voix du Sud est publié par Icimédias et imprimé par Imprimeries Transcontinental 2005 s.e.n.c., division Transcontinental Transmag, 10807, Mirabeau, Anjou, QC H1J 1T7 Canada. Courrier de 2e classe. Permis no 1193. Dépôt légal : Bibliothèque Nationale du Québec. Toute reproduction des annonces ou informations, en tout ou partie de façon officielle ou déguisée est interdite sans la permission écrite de l’éditeur. Le Journal La Voix du Sud ne se tient pas responsable des erreurs typographiques pouvant survenir dans les textes pu blicitaires mais il s’engage à reproduire uniquement la partie du texte ou se trouve l’erreur. La responsabilité du journal ne dépassera en aucun cas le montant de l’annonce. Les articles publiés dans Le Journal La Voix du Sud sont sous la seule responsabilité des auteurs et la direction ne partage pas nécessairement les opinions émises. ISSN 1181-2974 Abonnement : Canada : 1 an La Voix du Sud : 201,21$ (Taxes incluses) >337148

Conseiller principal auprès de Justin Trudeau

Olivier Duchesneau prend une pause de la politique active POLITIQUE. Après 17 années d’implication au sein de l’appareil politique, au provincial d’abord, mais au fédéral surtout, O ­ livier ­Duchesneau prend une pause de la politique, un métier gratifiant et valorisant, mais qui est très prenant et très exigeant. Originaire d’Armagh et âgé de 37  ans, M. Duchesneau a amorcé sa carrière politique à l’âge de 20 ans, alors qu’il a travaillé pour l’ancien ministre ­Jean L­ apierre. « ­Au départ, ça devait être seulement un travail comme étudiant pour payer mes études, mais ça a duré 17 ans. J’avais toujours des offres que je ne pouvais pas refuser. Je me faisais offrir des mandats ici et là, c’étaient toujours de belles expériences », indique celui qui, jusqu’à la fin janvier, était conseiller principal pour le ­Québec au bureau du premier ministre ­Justin ­Trudeau. Outre J­ ean ­Lapierre, le ­Bellechassois a travaillé pour la d ­ éputée-ministre ­Dominique ­Vien au provincial. Mais c’est surtout au fédéral qu’il a fait sa marque, avec le P ­ arti libéral du C ­ anada, où il a multiplié les mandats à partir de 2015. Après avoir été directeur adjoint aux communications en 2015, il est devenu chef de cabinet des ministres ­Bardish ­Chagger (Petites entreprises et tourisme) en 2016, puis de ­Jean-Yves ­Duclos (Famille, ­Enfants et ­Développement social) jusqu’à l’élection de 2019, où il devenait directeur adjoint de la campagne nationale pour le P ­ LC. Une fois l’élection complétée, il joint le comité de transition du premier ministre et devient conseiller principal au cabinet du ­Justin ­Trudeau, ce qui l’a amené à jouer un rôle actif dans la dernière campagne électorale, où il était responsable de la préparation des débats en français et de la publicité. EXPÉRIENCE INCROYABLE

e l l e v u o e i N r e h c u bo

Grande variété de viandes !

VENTE

METS PRÉPARÉS tous les jours sur place

Passez nous voir

LA VOIX DU SUD - Le 23 février 2022 - 5

C’est le 28  janvier dernier qu’Olivier ­ uchesneau a officiellement quitté ses foncD tions de conseiller principal du premier ministre ­Trudeau, mettant ainsi un terme à un chapitre de sa vie professionnelle qu’il a qualifié « d’expérience incroyable. » « ­Le fait d’être dans l’équipe exécutive du premier ministre m’a permis de toucher à plein de choses et plein de dossiers. Nous étions quatre conseillers et chacun son champ d’expertise », indique le principal intéressé qui était affecté à tous les dossiers concernant le Q ­ uébec, qu’il s’agisse des relations avec le bureau du premier ministre ­François ­Legault, des ententes ­fédérales-provinciales et autres. « J’ai travaillé sur des dossiers comme le train à grande fréquence, la D ­ avie, le pont de ­Québec, la station du R ­ EM à l’aéroport ­Trudeau àM ­ ontréal, la grève au ­Port de ­Montréal. Je peux dire que j’étais le Q ­ uébécois avec le plus de séniorité au bureau du premier ministre », ­confie-t-il. En plus des dossiers qu’il avait à gérer au quotidien, il assurait la coordination avec le bureau ­ uébec) et difdu lieutenant politique (pour le Q férents cabinets. Il a également été responsable de la table des chefs de cabinets et le directeur des relations externes, qui était responsable des relations avec les différents groupes d’intérêt (communautés culturelles, syndicats et autres)

­ oursuit-il en ajoutant qu’il a SE DIRIGER VERS LE PRIVÉ relevait de lui, p aussi été responsable de tout ce qui touchait les Maintenant qu’il a quitté ses fonctions polirelations f­ édérales-provinciales à travers le pays. tiques, O ­ livier D ­ uchesneau ne sait pas encore ce qui l’attend. Il entend toutefois prendre du temps pour lui et dénicher un emploi, idéalement dans GESTION DE LA PANDÉMIE Si O ­ livier D ­ uchesneau a été de tous les dos- le secteur privé, où il pourra mettre à profit ses siers et de tous les combats dans l’équipe rap- compétences. « ­Je vis à O ­ ttawa pour le moment, mais j’aimerais prochée du premier ministre ­Trudeau au cours des deux dernières années, il avoue que la ges- revenir au ­Québec. Cela dépendra des occasions qui s’offriront à moi », indique celui qui souhaite tion de la pandémie n’a pas été de tout repos. « ­Pendant les premiers mois de la pandémie, travailler dans des secteurs comme le conseil stranous avions une première rencontre statutaire tégique, les affaires publiques ou la gestion de crise. d’équipe à 7 h ou 7 h 30 le matin et ça se poursui« ­Je n’écarte pas un retour dans la structure polivait jusqu’à 19 h ou 19 h 30 le soir. C’était comme tique un jour, mais je souhaite aller chercher de l’excela à tous les jours et après cela, la journée périence dans le secteur privé. Plusieurs disent que n’était pas terminée, car il y avait d’autres dos- la politique, c’est comme une drogue, qu’il est diffi- Olivier Duchesneau était conseiller siers à régler, des courriels à envoyer. C’était du cile de ne pas vouloir y retourner. Pour le moment, principal, pour le Québec, au sein du 7 jours sur 7 pendant des mois et il m’arrivait par- j’avais besoin d’une pause, même si ça va nécessiter bureau du premier ministre Justin Trudeau à Ottawa. Photo gracieuseté fois de perdre le fil des journées », ­indique-t-il. une adaptation de ma part. » « C’était une s­uper-expérience, mais c’est beaucoup de stress, beaucoup de responsabilités. On se met à faire de l’eczéma, à avoir des brûlements d’estomac. Autant ce fût plaisant et que j’ai appris plein de choses, autant ça a été extrêmement difficile, surtout les premiers mois, car c’était quelque chose de nouveau que les gouvernements n’avaient jamais connu auparavant », p ­ oursuit-en en disant que la dernière pandémie représentait, à ses yeux, la pire crise que le pays a dû vivre depuis la ­Grande dépression. « ­ On a dû créer plein de programmes d’aide aux entreprises, et cela très rapideà Saint-Malachie ment. Habituellement, la mise sur pied de programmes gouvernementaux de cette envergure prend normalement des mois, sinon des années. Il fallait se revirer sur un dix cennes et essayer de penser à tout. L’aide fédérale s’est bien déroulée dans l’ensemble, même si on avait des craintes au départ, surtout en raison de la grosseur de la fonction publique fédérale. On a pu démontrer que nous avons été capables de faire preuve d’agilité malgré tout », ­affirme-t-il. Si les investissements dans ces différents à forfait programmes ont atteint des niveaux jamais vus Débitage pour les éleveurs par le passé (milliards de dollars investis, sans oublier les déficits monstre), ­Olivier ­Duchesneau Porc complet Saumurage et fumaison se dit convaincu que c’était la chose à faire dans et demi de vos pièces de viandes les circonstances. « ­La bonne nouvelle dans tout cela, c’est que Demi veau nous sommes entrés dans la pandémie avec une Viandes sauvages : ours, situation fiscale qui était meilleure que celle de chevreuils, orignaux Demi et bien des pays du G ­ 7. On en ressort, deux ans plus Réservez votre place quart de tard, avec une situation aussi bonne sinon meildès maintenant ! boeuf leure et c’est pour cela que les firmes de cotation nous donnent encore des cotes triples (AAA). Ce qui est important ­là-dedans, c’est de ne pas avoir des dépenses récurrentes à long terme », ­souligne-t-il en ajoutant que les milliards investis par le fédéral ont assurément permis à bon nombre de petites entreprises d’éviter la fermeture ou la faillite. « L’économie s’est relevée rapidement et grâce à cela, les gens ont pu retrouver leur emploi plus rapidement. Tous les pays industrialisés sont dans la même situation. Si notre dette en lien avec le ­PIB a augmenté, nous sommes 701, route Henderson, Saint-Malachie encore parmi les pays ayant le meilleur ratio. Si le ­Canada avait été le seul pays à vivre une 418 897‑4300 [email protected] telle situation, il y aurait un impact, c’est cerPlus de promotions notre page tain. Cependant, comme tout le monde a vécu cela, on demeure dans une bonne posture », ­assure-t-il.

>349596

SERGE ­LAMONTAGNE [email protected]

Le directeur général de TSS-CA, Claude Gagnon, accompagné de Chantal Drouin et Louis Dion. Photo La Voix du Sud – Serge Lamontagne

Nouvelle centrale de réponse d’appels pour les abonnés de TSS-CA SERGE ­LAMONTAGNE [email protected]

URGENCE. À compter du 1 er  mars,

les appels d’aide des abonnés de l’entreprise ­Télé-surveillance santé ­Chaudière-Appalaches ne seront plus pris en charge par la centrale d’appels télépho­ ISSS de C ­ haudière-Appalaches, niques du C basée à ­Saint-Joseph. Une entente l’amiable survenue récemment entre ­TSS-CA, dont les bureaux sont à ­Lac-Etchemin, et le C ­ ISSS fait en sorte que les appels d’aide seront dorénavant traités par la centrale de ­Lifeline qui, elle, est basée à ­Montréal. Directeur général de ­TSS-CA, ­Claude ­Gagnon souligne que l’organisme qu’il dirige utilise la technologie de ­Lifeline ­Canada (bracelets et communicateurs installés dans les résidences ou logements de leurs clients) depuis 28 ans. Cette décision s’explique principalement par le fait que la technologie utilisée par la centrale régionale d’appels du ­CISSS ne sera plus soutenue par la compagnie ­Lifeline qui jouait

déjà, rappelle M. Gagnon, le rôle de centrale de relève quand celle de S­ aint-Joseph n’était pas en mesure de prendre les appels entrants. Soulignons que chaque client de ­TSS-CA a été informé de cette décision par le biais d’une lettre acheminée au cours des derniers jours. Dans cette même correspondance, on y ajoute que les services qui leur seront offerts demeureront les mêmes et que les gens n’auront pas à changer les équipements qu’ils louent. « ­Pour nos clients, cette décision n’aura aucun impact, car les communicateurs et les bracelets demeurent les mêmes. Ce nouveau partenariat permettra à ­TSS-CA, qui est une entreprise d’économie sociale, de se développer et nos clients pourront même avoir accès à de nouvelles technologies comme les colliers ou bracelets ­anti-fugues pour les personnes qui sont atteintes d’Alzheimer », ­ajoute-t-il. L’entreprise dessert près de 2 400 clients situés aux quatre coins de C ­ haudière-Appalaches vivant dans leur résidence, en ­HLM ou dans des résidences pour aînés. Les personnes qui vivent dans les établissements publics comme les C ­ HSLD sont sous la responsabilité du ­CISSS.

Accessibilité : soutien financier pour le ­Ricaneux SERGE ­LAMONTAGNE

>339661

6 - LA VOIX DU SUD - Le 23 février 2022

[email protected]

TOURISME. Trois entreprises touristiques de ­Chaudière-Appalaches, dont ­Le ­Ricaneux de ­Saint-Charles, reçoivent des contributions financières de la part du gouvernement du Q ­ uébec afin de faciliter leur accès aux personnes ayant une incapacité. Cette annonce, confirmée par le gouvernement et l’organisme K ­ éroul, s’inscrit dans le cadre du ­Programme d’accessibilité des établissements touristiques (PAET). Une somme de 26 454 $ sera versée au ­Ricaneux alors que pour l’ensemble de la

province, ce sont près de 2,7 M$ qui permettront de soutenir une quarantaine de nouveaux projets en ce sens qui, au total, représentent des investissements totalisant plus de 4 M$. Outre le ­Ricaneux, le ­Musée minéralogique et minier de ­Thetford ­Mines (46 372 $) et le ­Musée maritime du ­Québec (78 210 $) sont les deux autres entreprises touristiques de C ­ haudière-Appalaches à recevoir un soutien dans le cadre de ce programme. Soulignons que depuis son lancement, le ­Programme d’accessibilité des établissements touristiques a permis de soutenir la réalisation de 108 projets grâce à une enveloppe totale de 5 M$.

Lac-Etchemin

Fermeture d’une résidence en santé mentale ERIC ­GOURDE [email protected]

SANTÉ. Le ­CISSS ­Chaudière-Appalaches choisit de fermer une ressource en santé mentale dans L­ es E ­ tchemins, soit la résidence l’Intemporelle, située à proximité du ­Sanatorium ­Bégin de L­ ac-Etchemin. La clientèle serait tout simplement relocalisée à S ­ aint-Georges. L’Intemporelle est une résidence à assistance continue (RAC) qui accueillait six résidents avant la fermeture de l’été dernier et plus d’une douzaine de personnes y occupaient un emploi. L’autre résidence, située dans le bâtiment voisin, accueille une douzaine de personnes. La clientèle sera relocalisée et le ­CISSS cherche une autre vocation pour cet endroit, possiblement davantage dirigée vers la santé mentale, mais pour les personnes âgées uniquement. Sa fermeture est prévue en avril. Au ­CISSS C ­ haudière-Appalaches, on précise que cette fermeture s’inscrit dans une orientation d’adapter en continu l’offre de service faite aux usagers. « ­Après analyse et observations, nous en sommes arrivés à la conclusion que les usagers qui y étaient hébergés n’avaient plus besoin de l’intensité de services offerts par une résidence à assistance continue en santé mentale, mais bien plutôt d’une ressource intermédiaire, d’une ressource de type familial ou d’un appartement supervisé qui offrent un milieu de vie plus familial pour le rétablissement des personnes », explique

­Mireille G ­ audreau, relationniste au ­CISSS. La résidence avait été fermée temporairement l’été dernier, pour permettre au personnel de prendre des vacances. Le ­Syndicat des professionnels en soins de C ­ haudière-Appalaches craignait déjà, à ce moment, une éventuelle fermeture permanente. « ­On nous avait pourtant dit que ce serait temporaire, mais c’était le cas. Il faut s’attendre à d’autres gestes du genre dans le futur. Il ne va rester qu’une R ­ AC à L­ ac-Etchemin et elle va fermer éventuellement c’est sûr », anticipe ­Isabelle ­Bégin, déléguée régionale au syndicat.

ÇA NE PASSE PAS

Le maire de L­ ac-Etchemin et préfet de la ­MRC des ­Etchemins, ­Camil ­Turmel, n’accepte pas cette décision qu’il associe à une autre perte de services sur le territoire. « ­La décision a été prise en janvier, annoncée en février, pour être effective le 22  avril. On essaie de nous passer ça en douce et il n’est pas question qu’on laisse aller les choses. C’est clair dans ma tête. On perd des emplois au profit de l’extérieur depuis des années. » Ce qui le désole davantage, c’est la perte de l’expertise régionale en santé mentale qui existait dans ­Les ­Etchemins à l’époque du S­ anatorium ­Bégin et qui a disparu avec la désinstitutionnalisation. « ­Il y a des services régionaux partout en C ­ haudière-Appalaches. Le milieu de L­ ac-Etchemin est sécuritaire pour ces g ­ ens-là et c’est pourquoi nous avions été choisis à l’époque. »

La résidence l’Intemporelle fermerait bientôt ses portes à Lac-Etchemin. Photo La Voix du Sud - Éric Gourde

Président du syndicat des professionnels en soins, L­ aurier O ­ uellet y voit lui aussi une perte pour la région des ­Etchemins. « ­Ils disent que c’est par manque de personnel, mais ce sont des suppressions de postes. Les gens qui demeurent dans L­ es ­Etchemins devront changer de région pour avoir accès à un emploi », estimant que le ­CISSS utilise la ­Covid pour fermer des organismes et abolir des postes. « ­Des gestionnaires veulent montrer qu’ils sont bons pour équilibrer leur budget en diminuant les services. À ce sujet, le ­CISSS ­Chaudière-Appalaches réfute les possibilités de pertes d’emploi à la suite de cette décision et parle, au contraire,

d’un enjeu de recrutement. « ­Au net, il n’y a aucune perte d’emploi », insiste ­M ireille ­Gaudreau. Camil ­Turmel entend mettre de la pression et utiliser tous les canaux disponibles pour le faire, surtout qu’il craint également la perte du service de pharmacie au ­Centre de santé. « ­Il devait s’ouvrir un poste aux E­ tchemins et il a été plutôt ouvert à ­Saint-Georges. Sur le plancher, on nous le dit que c’est une question de temps avant que ça parte, un peu comme le robot acquis il y a deux ans à grands coûts. Ça aussi, on veut le fermer, selon ce que j’entends. Quand ­est-ce que ça va arrêter ? », se ­demande-t-il.

Pour la relâche, viens jouer dans Photos : Artson Image

Visite des bébés chèvres chez Cassis & Mélisse

+ de 35 km de sentiers raquette municipaux

+ de 70 km de sentiers de ski de fond municipaux

Pour une foule d'autre idées d'activités, consultez notre page Facebook & notre site web !

>349438

Activités au Parc Régional du Massif du Sud

LA VOIX DU SUD - Le 23 février 2022 - 7

Visite & sentier de raquette à la ferme Mille Fleurs

Saint-Michel

Franc succès pour le 34e Carnaval optimiste SERGE ­LAMONTAGNE [email protected]

Une belle foule a pa rticipé aux activités du 34e ­Carn aval optimiste qui se tenait à S ­ aint-Michel lors du 1er ­week-end de fév ier. Photo grac

FESTIVAL. Après une édition réduite en

Y en a un qui était bien content de voir le Bonhomme Optimste ! Photo gracieuseté

Cracheurs de feu et autres amuseurs publics ont animé la place centrale le vendredi soir. Photo gracieuseté

2021 en raison de la pandémie, le cœur du village de S ­ aint-Michel vibrait à nouveau au rythme du ­Carnaval optimiste qui se déroulait du 4 au 6 février dernier. Dans le respect des mesures sanitaires qui étaient exigées à ce moment, l’ensemble des activités se déroulait à l’extérieur, ce qui incluait l’obligation de présenter le passeport vaccinal pour avoir accès au site. Pour cette 34 e   édition, le comité organisateur avait prévu, en entrée le vendredi soir, un spectacle interactif mettant en vedette divers amuseurs publics (cracheurs de feu, jongleurs et autres). C’est sous le signe de famille que s’est déroulée la journée du samedi avec glissades sur chambre à air, ­m ini-ferme, jeux gonflables, cabane à sucre, atelier de sculptures sur neige et autres. En soirée, un ­D J était sur place jusqu’à 23 heures et les gens pouvaient se réchauffer auprès de l’un des deux feux de joie qui avaient été aménagés. Cette 34 e   édition s’est terminée, le dimanche 6 février, avec la présence d’un camion de rue, des essais de fatbikes dans

ieuseté

les rues de la municipalité et la présentation du prix de la P ­ ersonnalité jeunesse à ­A lexis ­N athaël ­Vézina. Outre le passeport vaccinal, les personnes qui souhaitaient avoir accès au site devaient porter la traditionnelle effigie du carnaval optimiste qui avait été vendue dans les semaines précédant l’événement. La présidente de l’organisme, ­M élanie

­M artineau, souligne que 1 300 de ces effigies, au coût de 5 $, avaient trouvé preneur. Divers prix ont été attribués parmi les acheteurs, dont un premier prix de 1 000 $ attribué par le ­C lub O ­ ptimiste. La 35 e édition du carnaval devrait avoir lieu du 3 au 5 février 2023.

UN PARCOURS À TON IMAGE T’AS JUSQU’AU 1er MARS POUR T’INSCRIRE Tremplin DEC | Sciences de la nature Sciences humaines | Techniques de santé animale Techniques d’éducation spécialisée$ NOUVEAU – Techniques d’éducation à l’enfance$ Programmes admissibles aux bourses Perspective Québec de 9 000 $

$

cegepba.qc.ca >323789

8 - LA VOIX DU SUD - Le 23 février 2022

1 CÉGEP 3 CAMPUS 19 PROGRAMMES

Ō Manoir — Resto & Spectacles

Relance de la restauration au Manoir Lac-Etchemin PUBLIREPORTAGE. Une nouvelle équipe prendra en charge le service de restauration du ­Manoir ­Lac-Etchemin, et ce, à compter du 1er mars. Éric ­Doyon, sa conjointe ­Catherine ­Fauchon et la sœur de cette dernière, ­Julie ­Fauchon, sont à la tête de ce projet sur lequel M. Doyon travaille depuis décembre dernier. La nouvelle entité, qui sera connue sous l’appellation d’Ō ­Manoir — ­Resto & ­Spectacles, sera indépendante du service d’hôtellerie. Le trio aura à sa charge les cuisines et la salle à manger de l’établissement, ainsi que la salle de bal. En plus du service de restauration, les trois actionnaires offriront également un service de location de salles, principalement au niveau de la salle de bal qui sera rénovée au cours de la prochaine année. « ­Je réside à L­ ac-Etchemin depuis deux ans et j’avais à cœur de relancer ce service qui est apprécié depuis longtemps par les gens de la région », indique M.  Doyon qui sera responsable de la gestion générale de l’entreprise, lui qui exerce déjà ce type d’opération dans un restaurant de Saint-Georges. Julie F­ auchon aura la responsabilité des cuisines alors que ­Catherine ­Fauchon s’occupera, notamment, de tout ce qui a trait au service à la clientèle. C’est à compter du 3  mars que la salle à manger du M ­ anoir rouvrira ses portes au public sous cette nouvelle administration. « ­Pour le premier mois, nous serons ouverts du jeudi au dimanche, mais dès que nos équipes seront formées et bien rodées, nous serons en opération

sept jours sur sept. Nous sommes confiants de la compréhension de la clientèle ! », indique M. Doyon qui ajoute que le menu du nouveau restaurant sera similaire à celui que les gens avaient connu par le passé, mais avec quelques ajustements. Quelques nouveautés s’ajouteront au menu au cours des prochaines semaines et M. Doyon confirme que des services complémentaires comme les ­boîtes-repas hebdomadaires, un ­ oulangerie-pâtisserie et un sercomptoir de b vice de traiteur seront également offerts.

­SOUPERS-SPECTACLES

Personnalité bien connue dans le domaine de l’événementiel, M. Doyon précise que des ­soupers-spectacles, qui se tiendront dans la salle de bal, seront également présentés et que le trio allait également opérer le b ­ ar-terrasse situé à proximité de la piscine. « ­Les gens y trouveront les produits ­Labatt, ceux de la future microbrasserie située dans l’ancienne salle L’Excel qui devrait ouvrir ses portes au courant de l’été ainsi que d’autres producteurs brassicoles du ­Québec. Tout va évoluer à court et moyen terme », précise M. Doyon qui ajoute que le restaurant Ō ­Manoir disposera également, à plus ou moins brève échéance, de son propre système de réservation pour la salle à manger et la location de salles, d’une nouvelle page ­Facebook et d’un nouveau site web. Soulignons enfin que la recherche de personnel est en cours, plusieurs postes étant à combler au sein de la nouvelle organisation.

L’équipe Ō Manoir - Resto & Spectacles : Gérald Ouellet, Julie Fauchon, Carole Bussières, Éric Doyon, Catherine Ouellet et Catherine Fauchon. Photo graciesueté Les personnes qui souhaitent en savoir davan- 418 957‑7885, par courriel au [email protected]­o-manoir. tage sur le restaurant Ō ­Manoir sont invitées à com ou via la page ­Facebook Ō ­Manoir — ­Resto communiquer avec M. Doyon et son équipe au & S­ pectacles.

un un souper-conférence unsouper-conférence souper-conférence

avec avec aveclele le

AVIS À NOTRE PRÉCIEUSE CLIENTÈLE

commandant commandant Piché commandantPiché Piché

30 30 mars 30mars mars 17 17 heures 17heures heures

Complexe Complexe culturel sportif Complexeculturel culturel&&&sportif sportif

Sainte-Claire Sainte-Claire Sainte-Claire

UN UNSOUPER-CONFÉRENCE SOUPER-CONFÉRENCE UN SOUPER-CONFÉRENCE POUR POURS'INSPIRER S'INSPIRERET ETSE SE POUR S'INSPIRER ET SE MOTIVER MOTIVER MOTIVER

SA Service Agricole de Sainte-Marie est très fier d’annoncer à sa clientèle l’ouverture de ses nouveaux locaux, situés au 1160, 2 rue du Parc Industriel, Sainte-Marie le 7 mars.

BBi li l et l etss en en vvent entee aauu ccooût ût i 75 l l et$$st taen v en t effra a ui si scdodeût ddeB et e 75 axxes es et ra e d e 75 $ tsa xes et f ra i s de serv ervi c i ces es i nc i ncl us l us s erv i c es i n c l us

Pour toute urgence durant cette courte fermeture, nous vous invitons à contacter la succursale de St-Georges, située au 438 6ème Avenue Nord, St-Georges ou au (418)221-7022.

LA VOIX DU SUD - Le 23 février 2022 - 9

Afin de bien vous accueillir, prenez note que nous serons fermés du 26 février au 6 mars inclusivement afin de procéder au déménagement.

>350712

>349619

sadcbe.qc.ca/ sadcbe.qc.ca/ sadcbe.qc.ca/ evenement-inspirant/ evenement-inspirant/ evenement-inspirant/

Merci de votre compréhension et au plaisir de vous servir!

Vous avez des symptômes de la COVID-19 ? Cet immeuble comprenant deux logements et situé sur la route 277, à Saint-Léon-deStandon, a été détruit par un incendie ce jeudi 17 février. Photo gracieuseté

Résidence incendiée à ­Saint-Léon SERGE ­LAMONTAGNE

Isolez-vous

[email protected]

FAITS ­D IVERS. Une maison à logements située au 4 ­ 84-486, route 277  à ­Saint-Léon-­de-Standon, a été entièrement détruite par les flammes le jeudi 17 février. Directrice du service incendie de ­Saint-Léon/­Saint-Nazaire, ­Annie ­Audet a indiqué que l’alerte pour un feu de résidence a été donnée à 1 h 31. Les pompiers de la localité, assistés de leurs collègues de L­ ac-Etchemin, S­ aint-Malachie et ­Sainte-Claire, venus en entraide, ont combattu les flammes jusqu’en milieu d’­avant-midi. Le service de cascades, installé à la caserne d’Honfleur, a également été requis. En tout, une trentaine de sapeurs ont pris part à l’intervention. Personne n’a été blessé, les résidents des deux logements ayant pu sortir à temps des deux loyers. C ­ eux-ci ont été pris en charge par les bénévoles de la ­Croix-Rouge. Le bâtiment est une perte totale. Mme ­Audet a mentionné que la cause de l’incendie était inconnue pour le moment et qu’une enquête visant à identifier ­celle-ci était en cours.

et faites un test rapide

HOMICIDE À ­SAINT-ISIDORE

à la maison.

Pour en savoir plus

On continue de se protéger.

>347597

10 - LA VOIX DU SUD - Le 23 février 2022

Québec.ca/isolement

La ­Sûreté du ­Québec poursuit son enquête à la suite de la découverte d’un corps inanimé peu après 13  h, le lundi 14  février, dans une résidence de la route du ­Président-Kennedy à ­Saint-Isidore. Les policiers ont confirmé dès le lendemain que ­Nicolas ­Audet, 41  ans, qui résidait à l’endroit où sont survenus les événements, avait été victime d’un homicide. La dépouille de la victime a pu être sortie de la résidence vers 15 h 30, puis transportée vers le laboratoire m ­ édico-légal où une autopsie sera pratiquée pour tenter de comprendre ce qui a pu se passer. ­ udet est décrit par plusieurs Nicolas A comme un homme sans histoire, ce qui laisse plusieurs questions en suspens, autant chez les policiers que ses collègues de travail de l’entreprise ­CDL de ­Saint-Lazare et son entourage. La ­Sûreté du Q ­ uébec parlait d’une mort violente, sans donner plus de détails ni d’informations supplémentaires. C’est son employeur qui, inquiet, avait contacté les policiers en début d’­après-midi, lundi. L’enquête est pilotée par la division des crimes contre la personne, assisté du service de l’identité judiciaire. Un poste de commandement a été déployé sur place en milieu de soirée, lundi dernier et aucun suspect n’a encore été ciblé pour le moment.

ROULOTTE INCENDIÉE À S ­ AINT-LOUIS

Une roulotte de chantier a été la proie des flammes en fin de journée le lundi 14 février dans le secteur du rang de la M ­ erisière à ­Saint-Louis-­de-Gonzague.  Directeur du ser­ ilbert a indiqué que vice incendie, ­Sylvain G les pompiers ont été alertés peu après 16 h du déroulement du sinistre qui aurait éclaté dans le courant de la journée. C’est un passant, qui circulait dans le secteur, qui s’est aperçu que de la fumée et des flammes s’échappaient du bâtiment situé au 108, rue L­ éopoldville. Une douzaine de pompiers de ­Saint-Louis et de ­Sainte-Rose, ces derniers venus en entraide, ont combattu les flammes jusqu’en début de soirée et personne n’a été blessé.

ROULOTTE DÉTRUITE PAR LE FEU À ­SAINT-VALLIER

Une roulotte a été complètement détruite par le feu le dimanche 13  février dernier, en matinée, à la suite d’une alerte incendie survenue au ­Camping ­Champêtre de la ­Montée de la ­Station à ­Saint-Vallier. À l’arrivée des sapeurs, l’embrasement du véhicule récréatif était déjà généralisé, a indiqué le directeur du service incendie de ­Saint-Vallier, C ­ onstant R ­ osa, qui a ajouté que l’intervention a été compliquée du fait que le ­VR était difficilement accessible en raison de la neige. La roulotte est une perte totale et des dommages limités à une roulotte voisine ont aussi été observés. La cause de l’incendie demeure inconnue pour le moment. Ce sont les occupants d’une propriété voisine du camping qui ont prévenu les autorités aux environs de 7 h 30. L’entraide automatique des services incen­ erthier-sur-Mer et de S­ aint-Michel a été die de B nécessaire lors de l’opération. Une quinzaine de pompiers ont dû se déplacer pour l’occasion.

GARAGE INCENDIÉ À S ­ AINT-CAMILLE

Soulignons enfin qu’un garage situé à proximité d’une résidence du 21, route 204 à ­Saint-Camille, a été détruit par un incendie dans la nuit du 13 février. L’appel est entré peu après 3 h du matin après qu’un passant eut aperçu des flammes s’échappant du bâtiment qui est une perte totale. Une quinzaine de pompiers de ­Saint-Camille et ­Sainte-Justine ont pris part à l’intervention qui a été compliquée par le froid mordant qui sévissait au cours de la nuit. Avec la collaboration d’Éric G ­ ourde

Emploi au Québec en 2021

Chaudière-Appalaches grande perdante ERIC ­GOURDE [email protected]

Alors que le terme pénurie de ­main-d’œuvre est sur toutes les lèvres depuis des mois, le nombre d’emplois a diminué de 7 600 dans la région de la C ­ haudière-Appalaches en 2021, soit l’équivalent d’une réduction de 3,4 %, selon le bilan de l’Institut de la statistique du ­Québec sur l’État du marché du travail au ­Québec. La région ­Chaudière-Appalaches est la seule à avoir connu une baisse statistiquement significative l’année dernière, alors que 9 des 16 régions de la province étaient en hausse. Par ailleurs, le taux de chômage se présentait à un taux de 3,6 %. Il était de 5,7 % en 2020 et de 5,1 % en 2011, à titre comparatif. En quelques chiffres et à titre comparatif, le nombre d’emplois au ­Québec a atteint 4 269 000 en 2021. Cela représente une hausse de 169 400 (+ 4,1 %) par rapport à l’année 2020, qui avait été marquée par une baisse de 208 500 emplois. Le taux de

Malgré une baisse du nombre d’emploi et une hausse du chômage, des entreprises manufacturières peinent à recruter de la main-d’œuvre. Photo gracieuseté

chômage au Q ­ uébec s’est établi à 6,1 %, alors qu’il était de 8,9 % en 2020. On a dénombré environ 280 000 personnes au chômage en 2021, comparativement à près de 400 000 en 2020. À travers la province, les gains d’emplois s’observent surtout dans l’emploi à temps plein, le secteur privé et les postes permanents. En 2021, près de 80 % des emplois qui se sont ajoutés sont à temps plein (+ 133 000). Le secteur privé a vu son volume d’emploi augmenter de 127 000, mais le nombre de travailleurs autonomes s’est contracté de 28 000. Le nombre de postes permanents s’est par ailleurs accru de 157 000.

les personnes de 25 à 54 ans qui en ont profité (+ 82 700). Ce sont toutefois les jeunes qui ont connu la croissance en pourcentage la plus forte (+ 8,3 %), qui s’est traduite par un gain de 43 000 emplois. Le nombre d’emplois dans les soins de santé et l’assistance sociale a augmenté de 41 800, pour atteindre 521 900 en 2021. Le commerce a vu son nombre d’emplois s’accroître de 37 800, tandis que l’industrie des services professionnels, scientifiques et techniques et celle de la construction ont chacune fait un gain de 27 000 emplois. En 2021, la rémunération horaire moyenne des employés québécois (28,81 $) a augmenté de 2,2 % ; le nombre de postes CROISSANCE ET RÉMUNÉRATION La croissance de l’emploi a été plus forte chez les hommes vacants a crû d’environ 50 % par rapport à 2019 pour atteindre (+ 94 100) que chez les femmes (+ 75 400), et ce sont surtout une moyenne de 193 000 aux trois premiers trimestres.

Les chiffres proviennent du bilan de l’Institut de la statistique du Québec sur l’État du marché du travail au Québec Photo - Institut de la statistique du Québec.

SERVICES PROFESSIONNELS D'AIDE À LA RECHERCHE D'EMPLOI | cestmoncarrefour.com

Accompagnement pour les personnes de 16 ans et plus, sans limite d'âge

Dans Bellechasse, pour tous! Pour un rendez-vous, contacte nos conseillères au 418 887-7117

Par téléphone

Par vidéoconférence

Toutes les mesures de la santé publique en vigueur seront respectées.

Les services-conseils offerts à la population de 16-35 ans de la MRC de Bellechasse sont rendus possibles grâce à la participation financière du gouvernement du Québec.

>347855

Dans nos locaux

LA VOIX DU SUD - Le 23 février 2022 - 11

CHEZ NOUS!

Postes saisonniers ou emplois étudiants à combler

Question d’entrevue

Pourquoi avez-vous quitté votre dernier emploi ?

Entrée en poste : Dès que possible

Événement CARRIÈRES Vendredi le 25 février de 12 h à 19 h et samedi le 26 février de 8 h à 12 h Venez nous rencontrer au : 124-A route Président-Kennedy, Saint-Henri- de-Lévis

Si vous avez quitté votre emploi précédent de votre pro­pre gré, il est normal pour un employeur de vouloir comprendre le contexte de ce départ. Cela lui permettra de savoir entre autres si votre décision a été réfléchie et si vous êtes resté en bons termes avec l’employeur. Votre réponse en dira donc beaucoup sur vous en tant que candidat potentiel ! ­Voici quelques conseils.

William Houde est présentement à la recherche de candidats pour travailler à St-Henri-de-Lévis :

COORDONNATEUR MAINTENANCE ET ENTREPÔT CHAUFFEUR LIVREUR CLASSE 3 (avril à juillet) COMMIS D’ENTREPÔT (avril à juillet) VOTRE PROFIL (Notre personnel, Notre priorité)

EN VOUS JOIGNANT À NOTRE ÉQUIPE VOUS PROFITEREZ : • D’une rémunération basée sur l’expérience ; • Des vêtements fournis par la compagnie ; • D’un environnement de travail sécuritaire et dynamique ;

>350736

Vous désirez en apprendre davantage sur ces défis ? Nous vous invitons à nous transmettre votre candidature à l’adresse [email protected] et il nous fera plaisir de prendre contact avec vous ! Suivez-nous sur

­FAITES-VOUS RASSURANT

Même lorsque la question du « comment » ne vous est pas posée ouvertement, elle l’est généralement de fa­çon ­sous-entendue. L’employeur Si votre départ est motivé par des conditions qui vous questionne sur votre départ voudra ou des relations de travail que vous jugiez inadé- être certain que vous n’êtes pas un employé au quates, veillez à ne jamais blâmer votre ancien tempérament impulsif et conflictuel. Dans votre réponse, démontrez que votre décision a été le fruit d’une mûre réflexion et que vous avez quitté vos fonctions de façon responsable et professionnelle. Si ce n’est pas le cas, admettez vos torts et mettez l’accent sur ce que vous avez appris de ces évènements afin que l’employeur sache que la même situation ne se répétera pas dans le futur.

NE DÉNIGREZ PAS VOTRE ANCIEN EMPLOYEUR

• Vous vous décrivez comme quelqu’un de très polyvalent et débrouillard ; • Vous détenez une bonne forme physique ; • Vous êtes disponible à travailler plusieurs heures supplémentaires ; • Vous possédez un intérêt pour le domaine agricole.

www.williamhoude.com/carriere/

patron. Usez plutôt de diplomatie et privilégiez les formules à la première personne du pluriel, tel que « ­Nous avions des désaccords ». Le respect que vous témoignez envers votre dernier employeur donnera à votre interlocuteur un bon aperçu des rapports que vous cultiverez avec vos futurs supérieurs et collègues.

REJOINS UNE VRAIE BELLE ÉQUIPE !

VIENS VOIR PAR TOI-MÊME CE QUI NOUS DISTINGUE ! • Salaire compétitif • REER collectif • Assurances collectives • Possibilité d’un horaire de 4 jours/semaine • Plan dentaire • Et bien plus !

Envoyez-nous votre CV à [email protected] / [email protected] ou contactez-nous au 418 883-3338 poste 209 / poste 247.

>347295

12 - LA VOIX DU SUD - Le 23 février 2022

• Dessinateur Industriel • Estimateur/Technicien Méthodes • Analyste programmeur informatique • Opérateurs presse-plieuse • Opérateurs laser • Soudeurs • Réception-Expédition

Zoom sur le métier de mécanicien industriel Vous manifestez de l’intérêt pour la mécanique et avez le sens de la débrouillardise ? ­Le métier de mé­canicien industriel pourrait vous intéresser !

INFIRMIERS(ÈRES) AUXILIAIRES

LES EXIGENCES

recrutE.

>350334

Le métier de mécanicien industriel consiste à installer, à entretenir et à réparer des machines qui sont souvent uniques en leur genre. Pour ce faire, vous devez avoir une capacité d’analyse aiguisée, être appliqué et méthodique. Puisque vous vous mesurerez parfois à des appareils industriels imposants, vous devez également avoir une bonne forme physique et demeurer attentif aux règles de sécurité. essentiels à différents secteurs clés tels que la production manufacturière, industrielle et LES EMPLOYEURS agricole. Les tâches d’un mécanicien industriel peuvent être très variées, allant de la lecture LA FORMATION de plans à l’installation d’équipements, en pasDivers programmes d’études collégiales ou sant par l’usinage de pièces de remplacement professionnelles préparent les étudiants à cette et la rédaction de rapports et de carnets de carrière. Parmi c­ eux-ci, certains proposent l’almaintenance. Ainsi, les mécaniciens industriels ternance t­ ravail-études, permettant d’intégrer peuvent exercer leur métier dans une variété en milieu de travail les apprentissages acquis de milieux : usines et industries, ateliers de en classe. mécanique, chantiers de construction, mines, Intéressé par cette voie professionnelle ? etc. Les perspectives d’emploi sont très favo- ­Explorez les options qui s’offrent à vous dans rables, puisque les mécaniciens industriels sont votre région !

Envoie ton cv à [email protected] Salaires compétitifs Horaires pour tous les goûts (jour / soir / nuit / rotation) Assurance collective REER avantageux PAE et télémédecine Et bien plus !

journée recrutement Ouvriers(ères) de production Caristes / Expéditeurs(trices) Plusieurs autres postes ! WWW.PHTECH.CA

8650, boul. guillaume-couture, lévis (Qc), g6v 9g9

>348859

Opérateur(trices)

418.833.3231

LA VOIX DU SUD - Le 23 février 2022 - 13

3 MARS 2022 10H À 18H

postes disponibles

OFFRE D’EMPLOIS

LES FOIRES DE L'EMPLOI DÉBUTENT LES DE LESFOIRES FOIRES DE BIENTÔT L'EMPLOI DÉBUTENT DÉBUTENT L'EMPLOI

LES FOIRES DE BIENTÔT BIENTÔT NE SOYEZ PAS PRIS L'EMPLOI DÉBUTENT AUSOYEZ DÉPOURVU! PAS PRIS BIENTÔT NENE SOYEZ PAS PRIS AU DÉPOURVU!

OPÉRATEUR DE MACHINERIE DE DÉNEIGEMENT

AU DÉPOURVU!

-RÉDACTION DE CV -PRÉPARATION À L'ENTREVUE -RÉDACTION DE CV -CONNAISSANCE DE SOI -PRÉPARATION À L'ENTREVUE - E X P L- COORNANTAI O I SN S AD NU C EM DA E RSC OH I É DU O NI M LDAER CCHVÉ D U - E X P-LROÉRD AA T ITC ORTNAI V DA U

NE SOYEZ PAS PRIS AU DÉPOURVU!

(poste saisonnier)

-RÉDACTION DE CV Audr ey oxa - P R É P A R A T I O N ÀRL ' EnN neT R E V U E R E N D E Z - V O U S S A N S F R A I S : Avec la participation financière de : -CONNAISSANCE DE SOI 418 625-3424 -EXPLORATION DU MARCHÉ DU TRAVAIL

La Municipalité est à la recherche d’un opérateur/journalier pour la machinerie de déneigement pour la saison hivernale 2021‑2022. TYPE DE POSTE Temps plein, 40h/semaine garanties, jusqu’au début du mois d’avril avec la possibilité d’être prolongé de quelques semaines

RENDEZ-VOUS SANS FRAIS : 418 625-3424

HORAIRE DE TRAVAIL Jour et occasionnellement de nuit

Municipalité de Sainte-Claire

Tâches : Opérer différents équipements de déneigement (souffleur à neige, charrue, déneigeuse à trottoir)

Une (1) personne (25 à 35 heures/semaine) ou deux (2) personnes (environ 15 heures/semaine) Supérieur immédiat : Responsable des opérations - SAAQ La municipalité recherche une personne dynamique pour occuper le poste de préposé pour le mandataire de la SAAQ afin de compléter son équipe.

Conditions salariales : Selon l’entente de travail en vigueur à la Municipalité (salaire de base pour l’année 2022 est de 26,85 $ jusqu’à un maximum de 29,34 $, selon expérience).

Sommaire des fonctions : Effectuer les transactions au comptoir du point de services que la Municipalité de Sainte-Claire opère à titre de mandataire de la SAAQ, et ce, dans le respect des obligations contractuelles liant la Municipalité de Sainte-Claire envers la SAAQ.

OPÉRATEUR/JOURNALIER

Description des tâches :

(poste permanent)

• Effectuer des transactions au comptoir concernant la délivrance et le renouvellement de permis de conduire et de l’immatriculation des véhicules routiers ainsi que le renouvellement de la carte d’assurance-maladie ; • Exiger les pièces d’identité et les documents requis afin de procéder aux transactions ; • Gérer les pièces officielles remises par la clientèle ; • Informer la clientèle sur les différentes règlementations, lois et procédures relatives à l’émission du permis de conduire et à l’immatriculation ; • Assurer les suivis nécessaires concernant les encaissements et les dépôts d’argent selon les politiques en place ; • Toutes les autres tâches connexes.

TYPE DE POSTE Temps plein permanent – 40 heures/semaine TÂCHES Sous l’autorité du directeur des Services techniques, la personne retenue pour ce poste devra : • effectuer des travaux manuels et opérer de la machinerie lourde dans le cadre des travaux d’entretien, de construction et de réparation des infrastructures municipales ; • effectuer la garde les soirs de semaine et les fins de semaine, en rotation avec d’autres employés, selon l’horaire établi par le directeur des Services techniques (environ une semaine sur 7) ; • durant la période hivernale, opérer un camion 10 roues équipé d’une gratte et d’une saleuse et tout autre équipement requis dans le cadre des travaux de déneigement ; • travailler selon des horaires variables, et, selon les besoins, travailler sur le quart de nuit ou de jour, le tout selon un horaire établi et selon les conditions météorologiques ; • remplir le rôle de surveillant des chemins l’hiver, en rotation avec d’autres employés.

Scolarité : • Détenir un diplôme d’études secondaires équivalent à une 5e secondaire. • Posséder 2 années d’expérience pertinente à l’emploi notamment dans des activités de renseignements au public. Conditions particulières de travail : • Un (1) poste régulier de 25 à 35 h/semaine ou deux (2) postes à temps partiel (selon le besoin) ; • Disponibilité à travailler de jour, en soirée et le samedi ainsi qu’avec un horaire variable et/ou rotatif ; • Salaire selon convention collective ; • Assurance collective incluant soins dentaires ; • Régime de retraite des employés municipaux du Québec ; • 3 semaines de vacances après 1 an de service continu ; • Congés mobiles et maladie. Autres exigences :

EXIGENCES • Grande disponibilité • Bonne condition physique • Permis de conduire classe 3 • Aptitudes pour le travail d’équipe • Esprit d’initiative

>350664

14 - LA VOIX DU SUD - Le 23 février 2022

OFFRE D’EMPLOI

Préposé mandataire – SAAQ

EXIGENCES : • Permis de conduire classe 3 • Très grande disponibilité • Expérience en conduite de machinerie lourde, préférablement de camion 10 roues ou d’équipements de déneigement

La personne retenue devra s’engager, après sa période probatoire, à résider sur le territoire de la Municipalité dans un délai d’un an maximum.

• Nous communiquerons avec vous pour une première entrevue. • Être disponible à compter du 23 mars 2022 pour la formation (4 semaines - rémunérée) ; • Réussir la formation pour l’entrée en fonction qui est donnée par la SAAQ (durée : 4 semaines rémunérées) ; • Répondre aux conditions d’admission prévues par la SAAQ pour ce type de poste et le maintenir (engagement à confidentialité et vérification des antécédents judiciaires, et ce, sur une base régulière) ; • Posséder de bonnes aptitudes en communication et des expériences de travail avec le public ; • Être à l’aise dans un environnement informatisé ; • Avoir une bonne maîtrise de la langue française ; • Posséder les aptitudes suivantes : capacité de retenir facilement des procédures, bon sens d’analyse et discrétion. Les personnes intéressées doivent faire parvenir leur offre de service par lettre mentionnant leurs coordonnées, et en y énumérant les expériences de travail et l’intérêt pour le poste offert ainsi que la date de disponibilité, avant le 25 février 2022 à 15 h, à l’adresse suivante :

CONDITIONS SALARIALES Selon l’entente de travail en vigueur à la Municipalité (salaire de base pour l’année 2022 est de 26,85 $ jusqu’à un maximum de 29,34 $, selon expérience).

>350243

- P R É P A R A T ITOR N AVÀ A I LL ' E N T R E V U E R -ECNODN EZ V IOSUS SA N S ACN I SI : N-A E SDFER A SO ND OU S2 4 FARRAC I SH:É D U 6 S2 D 5S -AU3N4M - E X PRLE O R EAZ4T- 1VI 8O N 418 625-3424 TRAVAIL

Faire parvenir votre curriculum vitæ à la Municipalité de Saint‑Henri par courriel au [email protected]

Offre d’emploi – Préposé – Mandataire SAAQ Municipalité de Sainte-Claire 135, rue Principale, Sainte-Claire (Québec) G0R 2V0 ou par courriel : [email protected] La Municipalité de Sainte-Claire souscrit aux principes de l’égalité dans l’emploi (homme et femme). Toutes les candidatures reçues seront traitées confidentiellement. Seules les candidatures retenues seront contactées.

>350708

OFFRE D ’EMPLOI

      

      

    

Nous sommes une entreprise de vente & service dans le milieu agricole.

NOUS RECHERCHONS :

MÉCANICIEN & INSTALLATEUR DE MACHINERIE AGRICOLE Dans le cadre de vos fonctions vous serez appelé à :

• • •

Faire la réparation d’équipements pneumatiques, hydrauliques et électroniques, de machineries agricoles tels que : pompes à fumier, convoyeurs, soigneurs, silos, etc… Faire de la soudure Faire l’installation d’équipements agricoles

Compétences & Qualités :

• • • •

Être à l’aise avec les hauteurs Avoir une bonne forme physique Avoir un bon sens des responsabilités Savoir travailler en équipe

Formation sur place Horaire de travail : 40 heures par semaine

>350764



Rémunération : Salaire très compétitif (selon vos compétences) Communiquez avec nous ou envoyez-nous votre CV :

189, Route Langevin, Ste-Hénédine (Qc) G0S 2R0

418 935-3351 • [email protected]

>350028

     

Tu es étudiant et tu désires avoir un emploi d’été passionnant ? Préposé au Service des travaux publics

Moniteur du camp de jour

Animateur au service de garde du camp de jour

Surveillant de piscine extérieure

Postule en ligne au www.saint-henri.ca/offres-demploi/ ou sur www.jobillico.com avant le 13 mars 2022!

LA VOIX DU SUD - Le 23 février 2022 - 15

Préposé à l’entretien des parcs et des espaces verts

>350921

Consulte les offres de la Municipalité de Saint-Henri !

TALENTS RECHERCHÉS À SAINTE-CLAIRE BONIFICATION ANNUELLE SELON LE RENDEMENT DE L’ENTREPRISE Assurance collective Conciliation travail et vie personnelle

DESSINATEUR-CONCEPTEUR Reste seulement 2 postes à combler

Responsabilités • Élaborer et préparer les dessins d’ingénierie à partir de concepts préliminaires • Concevoir et participer à la conception des systèmes • Préparer des plans de fabrication Votre profil • DEC en génie mécanique ou DEP dessin industriel avec expérience • Détenir au moins 1 an d’expérience en dessin/conception mécanique • Expérience avec logiciel SolidWorks • Bon sens de la mécanique, connaissances de l’agroalimentaire (un atout) • Anglais fonctionnel

MACHINISTE CNC (3 poste à combler)

Responsabilités • Programmer manuellement ou de manière automatique le centre d’usinage et tour à commande numérique • Déterminer le montage optimal • Opérer les machines-outils • Choisir et préparer les outils de coupe Votre profil • Détenir un DEP en technique d’usinage et/ou DEC génie mécanique • Spécialisation sur machines-outils à commande numérique • Détenir au moins 2 ans d’expérience en usinage à commandes numériques. • Très bonne interprétation des dessins techniques • Connaître les deux systèmes de mesure ; impérial et métrique. • Connaissance de CAMWORKS

SOUDEUR MONTEUR Responsabilités • Assembler et souder divers montages, majoritairement en acier inoxydable • Voir au contrôle de qualité de ses pièces Votre profil • Détenir un DEP en soudage montage • Détenir au moins 1 à 2 ans d’expérience en soudage GTAW (TIG) • Connaître les procédés FCAW et GMAW • Très bonne interprétation des dessins techniques

MANŒUVRE/PRÉPOSÉ À LA DÉCOUPE 3 postes à combler

Responsabilités • Effectuer les premières étapes de transformation du métal • Préparer les pièces pour la production à l’aide des outils nécessaires • Tracer, couper et ébavurer le métal ou le plastique • Manipuler certaines pièces à l’aide d’un chariot élévateur et/ou d’un pont roulant Votre profil • 2 ans d’expériences pertinentes • Capacité à lire et interpréter des plans • Capacité à mesurer les pièces et faire des calculs de base • Avoir de la dextérité et de l’autonomie

MACHINISTE CONVENTIONNEL (3 postes à combler)

Responsabilités • Opérer les machines-outils conventionnelles • Valider le respect des dimensions • Choisir et préparer les outils de coupe Votre profil • Détenir un DEP en technique d’usinage et/ou DEC génie mécanique • Détenir au moins 2 ans d’expérience en usinage conventionnel • Très bonne interprétation des dessins techniques • Bonne connaissance du système de mesure impérial

MÉCANICIEN INDUSTRIEL (3 postes à combler)

Responsabilités • Assembler et ajuster divers équipements et composantes • Voir à faire les derniers ajustements lors de la mise en marche des équipements • Voir au contrôle de qualité de ses pièces Votre profil • Détenir un DEP en mécanique industriel et/ou électromécanique • Détenir au moins 1 à 2 ans d’expérience • Très bonne interprétation des dessins techniques >350965

16 - LA VOIX DU SUD - Le 23 février 2022

(4 postes à combler)

Horaire flexible REER Rémunération compétitive et vacances

Envoyez votre C.V. à [email protected]

1/2V; 4 Cols; 75p0; -; Moulin La Lorraine

POUR TOUT ACHE TER ET TOUT VENDRE , près de chez vou s

00-BOUCHE-TROU 2 col; 2 Cols; 37p3.429; -;

Nouvelle directrice artistique et nouvelle programmation SERGE ­LAMONTAGNE

PETITES ANNONCES CLASSÉES

[email protected]

Un seul numéro 1 866 637-5236 210

Logements / appartements chauffés à louer

Lac Etchemin, 1-1/2, chauffé/ éclairé, semi-meublé. Libre. 418-929-5323.

Eddy Lecours, président du conseil d’administration du Moulin La Lorraine de Lac-Etchemin, en compagnie de Dominique Breton, nouvelle directrice artistique.

424

Photo La Voix du Sud – Serge Lamontagne

prévues, dont des ateliers jeunesse pour la régionale a pu redécouvrir certains attraits semaine de relâche qui arrivera sous peu. Leur comme le ­Moulin ­La ­Lorraine et autres. tenue dépendra bien sûr des mesures sanitaires qui seront en place à ce moment. FAIRE UNE PLACE AU VIRTUEL Eddy ­Lecours reconnaît que la pandémie a forcé les dirigeants du ­Moulin ­La ­Lorraine, BONNE SAISON 2021, comme bien d’autres, à revoir leurs façons de MALGRÉ LA PANDÉMIE La pandémie mondiale qui frappe le Q ­ uébec faire. En 2021, les activités scolaires se sont faites a eu ses effets sur le centre d’art lacetcheminois, à distance et l’an dernier également, une activireconnaît son président qui mentionne toute- té similaire a été organisée de concert avec une fois que ­celui-ci a su bien s’en tirer, malgré tout. résidence pour aînés de la région de M ­ ontréal. « ­En 2020, ils nous ont fermé pendant une L’expérience en valait la peine, ­mentionne-t-il. Il ajoute, par ailleurs, que selon les normes longue période et plusieurs activités extérieures, dont le ­pique-nique des ­Créateurs, ont sanitaires en vigueur, certaines activités qui été annulées. Malgré tout, nous avons eu entre avaient été annulées depuis deux ans seront de 2 800 et 2 900 visiteurs, ce qui était très satisfai- retour cette année. Ce sera notamment le cas sant », ­indique-t-il en ajoutant que si la réouver- du ­pique-nique des ­Créateurs qui a été annulé ture s’est faite de façon graduelle en 2021, avec en 2020 et 2021. des règles strictes, ce sont près de 4 600 visites qui ont été enregistrées, ce qui se compare avantageusement à la moyenne des six ou sept années prépandémiques. L’afflux de touristes dans la M ­ RC des ­Etchemins, notamment, peut expliquer ces AVIS 2x21 carte; 2 Cols; 9p0; -; chiffres, sans oublier le fait que la population

ENVIRONNEMENT

AVIS

AVIS DE CLÔTURE D’INVENTAIRE

Avis est par les présentes donné que, à la suite du décès de Jeanne d’Arc Bruneau, en son vivant domiciliée au 65, rue St-Gérard, #308, Saint-Damien, (Québec), G0R  2Y0, survenu le 9  janvier 2022, un inventaire des biens de la défunte a été fait par les liquidateurs successoraux, le 16 février 2022.

Donné ce 17 février 2022 Yvon Bolduc et Jean-Marc Bolduc, liquidateurs

>351016

Cet inventaire peut être consulté par les intéressés, à l’étude de M e Jean-Marc Fortier, notaire sise au 91, boulevard Bégin, Sainte-Claire, province de Québec, G0R 2V0.

Astrologie/occultisme

Ana Médium, spécialiste des questions amoureuses depuis 25 ans. Le secret des rencontres positives, la méthode pour récupérer son ex et des centaines de couples sauvés durablement, réponses précises et datées. Tél.: 450-309-0125

484

585

Services financiers divers

FINANCEMENT Brisson. Prêt hypothécaire privé. Financement automobile. Aucun cas refusé. Léger dépôt. 1-866-566-7081 SOLUTIONS À L’ENDETTEMENT. Restez à la maison! Tout se fait en ligne. Laissez nous vous aider. Trop de dettes? Reprenez le contrôle. Plusieurs bureaux en Beauce pour vous servir. MNP Ltée, Syndics autorisés en insolvabilité. 418-425-1127.

Services divers

RECHERCHE travail comme ouvrier agricole sur ferme porcine, laitière ou autres, temps plein ou partiel. Possède classe 1, 2, 3, 4, 5. 418-883-3213

COVID-19

Fonds d’urgence Textez CLUB au 20222 pour donner 5 $ ou 20 $ #NourrirNosEnfants

clubdejeuner.org

AVIS

2x21 carte; 2 Cols; 9p0; -; AVIS DE CLÔTURE D’INVENTAIRE AVIS EST DONNÉ que suite au décès de M. Martin Binet ayant demeuré à Saint-Camille, l’inventaire des biens de celui-ci a été fait par le liquidateur de la succession M. Gaétan Binet. Cette liste est disponible pour consultation au 1209, rue AnnePivain, Québec (Québec) G2L 1J4. Pour tous renseignements, vous pouvez communiquer avec le 418 622-0614. Donné le 14 février 2022. Gaétan Binet, liquidateur

>350282

CULTURE. Un changement de direction s’opère au ­Moulin ­La ­Lorraine de ­Lac-Etchemin. En poste depuis 2008, ­Josée ­Marceau a quitté ses fonctions de directrice artistique afin de ralentir la cadence et se préparer pour la retraite. Cette dernière est remplacée par ­Dominique B ­ reton qui est en poste depuis le 1er janvier, officiellement. Président du conseil d’administration du ­Moulin ­La ­Lorraine, E­ ddy ­Lecours se réjouit de l’embauche de ­Mme  ­Breton, qui est originaire du S­ aguenay, mais vivait dans la région de ­Montréal jusqu’à tout récemment. Si elle en est à une première expérience ­ me  ­Breton à la direction d’un centre d’art, M rappelle qu’elle n’en sera pas à ses premières armes dans le domaine culturel, ayant assuré la coordination d’événement en plus de tra­ onseil régional de la culture du vailler pour le C ­Saguenay–­Lac-Saint-Jean. Plus récemment, elle a été directrice des loisirs dans une résidence pour aînés. M. Lecours a tenu à souligner la contribution de ­Josée M ­ arceau qui demeurera à l’emploi du ­Moulin ­La ­Lorraine pour quelque temps encore, afin d’assurer la transition. C’est d’ailleurs ­Mme ­Marceau qui, au cours des derniers mois, a mis en place la programmation 2022 qui comprend huit expositions, dont les trois premières seront officiellement lancées le 19 mars prochain. La nouvelle directrice artistique souligne que le fait que cette programmation soit déjà en place facilitera son intégration. Elle aura pour mandat d’assurer le suivi, d’ajouter quelques événements et surtout de préparer la saison 2023. Outre les huit expositions au programme de 2022, certaines activités sont également

1/6H; 4 Cols; 24p5.143; -; à l’assemblée générale annuelle Invitation

de l’EXPO BBQ Bellechasse

Date : Heure : Lieu :

mercredi le 2 mars 2022 10 h 30 Salle de l’Age d’Or, 243 rue principale Saint-Anselme

Madame, monsieur,

• • • • •

Présentation des états financiers Rapport du président édition 2020-2021 Présentation de l’édition 2022 Élection du conseil d’administration Suggestions pour le futur de l’EXPO

N’hésitez pas à transmettre cet avis de convocation à toute personne ou organisme qui pourraient être intéressés par cet évènement Nous espérons vous voir, un gros merci de votre intérêt pour cette grande fête qui nous a manqué à tous. René Godbout, Directeur général EXPO BBQ Bellechasse, 37 rue des Marianistes, Saint-Anselme 418 885-8185 | [email protected]

>350340

Une borne de recharge rapide en courant continu (BRCC) est en service depuis peu à S­ aint-Damien. C ­ elle-ci a été installée par H ­ ydro-Québec dans le stationnement de la M ­ aison ­ ongrégation des sœurs de ­Notre-Dame du P ­ erpétuel ­Secours. Avec cette installamère de la C tion, on retrouve maintenant une cinquantaine de bornes de niveau 2 en ­Chaudière-Appalaches (dont sept dans ­Bellechasse). Ce faisant, la région ­Chaudière-Appalaches dispose d’une borne de recharge rapide au moins à tous les 70 km, ce qui est la norme à respecter pour avoir une couverture optimale, indique ­Josée ­Breton, directrice générale, ­Conseil régional de l’environnement ­Chaudière-Appalaches. Sur la photo, on reconnait S­ erge ­Comeau, chargé de projet à ­Congrégation des sœurs de ­Notre-Dame du P ­ erpétuel ­Secours, ­Josée ­Breton, directrice générale du C ­ onseil régional de l’environnement C ­ haudière-Appalaches, ­Yvon D ­ umont, préfet de la ­MRC de ­Bellechasse, ainsi que ­Sébastien ­Bourget, maire de ­Saint-Damien. S.L. Photo gracieuseté

Les principaux points à l’ordre du jour sont : LA VOIX DU SUD - Le 23 février 2022 - 17

Nouvelle borne de recharge rapide à ­Saint-Damien

Vous êtes cordialement invité à assister à l’assemblée générale annuelle de l’EXPO BBQ Bellechasse. Un léger goûter sera servi sur l’heure du diner.

Défi virtuel « Ça marche » du Chemin du Québec

Parcourir 1 257 km en 73 jours SERGE ­LAMONTAGNE [email protected]

RANDONNÉE. Originaire d’Armagh et résidente de ­Saint-Georges, ­Annie ­Chabot a complété avec succès le défi virtuel « Ça marche », organisé par les initiateurs du ­Chemin du ­Québec. Entre le 1er novembre et le 7 janvier, soit en 73 jours, ­Mme ­Chabot a été la première participante à franchir l’équivalent des 1  257  km du ­Chemin du ­Québec qui, en vrai, relie l’aéroport de ­Dorval au phare de ­Cap ­Gaspé. En raison de la pandémie, ce défi s’est tenu sur une base virtuelle, afin d’inciter les gens à bouger, indique ­Mme ­Chabot qui s’est inscrite dès le mois d’octobre. Chaque jour du défi, elle inscrivait les kilomètres parcourus sur le site internet du défi. « ­Il y a un pointeur qui, chaque jour, te

montre où tu es rendu sur la carte du ­Chemin. Personnellement, je parcourais 15 km par jour en moyenne et la dernière journée du défi, j’en ai marché 27. C’est un tracé que j’aimerais faire en vrai dans le futur, possiblement par étapes », ­mentionne-t-elle. « ­Je marche beaucoup et ce défi m’a permis de le réaliser. Je l’ai fait pour moi d’abord, mais c’est accessible à tout le monde et sur la plateforme du défi, ils donnent des défis plus courts pour ceux qui commencent et ça va en gradation. » Comme on le mentionnait précédemment, le ­Chemin du Q ­ uébec s’élance de D ­ orval et se rend jusqu’au phare de C ­ ap-Gaspé en ­Gaspésie, utilisant principalement des routes secondaires. ­Celui-ci transite par 80  communautés localisées en ­Estrie, dans le ­Centre-du-Québec, en ­Chaudière-Appalaches, le ­Bas-Saint-Laurent et la Adepte de la marche, A ­ nnie ­Chabot a franchi, en 73 jours seulement, l’équivalent des ­Gaspésie. 1 257 km que comporte le C ­ hemin du Q ­ uébec, dans le cadre d’un défi virtuel qui s’est amorcé le 1er novembre et se terminera en mai prochain. Photo gracieuseté

EN BREF

MOT CACHÉ

■ Collecte de sang à Saint-Damien Une collecte de sang d’Héma-Québec aura lieu le vendredi 25 février de 14 h à 20 h à la salle académique de la Maison de la culture de Bellechasse. Objectif : 80 donneurs. Sur rendez-vous seulement au 1 800 343-7264, option 3, pour par courriel à [email protected]

THÈME : PRÉNOMS MASCULINS / 6 LETTRES

à jamais dans nos coeurs

InMeMorIaM.ca

AVIS DE DÉCÈS

AVIS DE DÉCÈS

ASSELIN Richard

BOURDON Denise (1941-2022)

Il est allé rejoindre ses frères et sœurs : Jacques, Ginette, Carole, Serge, Francine et Michel. De la famille Deblois, il était le gendre de feu Lionel Deblois (feu Denise Bédard) et le beaufrère de : feu Ghislain (Diane Cloutier), Danielle (Christian Audet), Jean et Lucie (feu Alain Nadeau). Il laisse également dans le deuil plusieurs neveux, nièces, parents et amis (es).

SOLUTION DE CE MOT CACHÉ : MARTIN

Madame Denise Bourdon sera exposée (maximum 50 personnes sur rotation) à la Salle municipale, 127, rue Principale à Saint-Magloire le vendredi 25 février de 19h à 21h et le samedi 26 février de 10h à 13h45. Le service religieux sera célébré le samedi 26 février 2022 à 14h en l’église de SaintMagloire et de là au cimetière paroissial sous la direction de la maison funéraire Roland Couture & Fils, 573A, rue Principale à Saint-Camille-de-Lellis. Elle laisse dans le deuil ses filles : Suzon (Stéphane Courcy-Poitras), Nathalie (Ghislain Picard), Sara (Éric Lépine), Claudette (Michel Turcotte) et Claudine Bercier.

Osez

Elle était la grand-mère de: Catherine (Jean-Daniel Boucher), Jonathan (Audrey Gingras) et Alexandre Poitras (Carol-Ann Savard Maillé), Dany (Sonia Lamontagne) et Gabriel Picard (Anaël Pouliot), Mathias (Camille Desaulniers), feu Marianne et Élisa Lépine (Maxime Chouinard), Carolanne, Léandre et Florabelle Turcotte et l’arrière grand-mère de : Malicia, Ézékiel et Maxendre Boucher, Louane et Lydia-Rose Picard, Eliane et Andrew Leclerc, Alice Picard.

vous informer!

Elle était la sœur de : Lucile (Rodolf Benoit), feu Laurette (André Pagé), feu Jean-Paul (Louise Pagé), Jacques (Angèle Cloutier) et Réal (Muriel Buck).

301, rue du Sanatorium, Lac-Etchemin 418 625-2203, poste 701 www.belvederedulac.com

Elle laisse également dans le deuil ses beaux-frères et belles-sœurs de la famille Bercier ainsi que plusieurs neveux, nièces, parents et amis (es).

A ADAM ALAIN ALEXANDRE ANDRÉ ANTOINE ARNAUD B BENOIT BERNARD BERTRAND BRUNO C CHARLES CLÉMENT D DAMIEN DANIEL DENIS E ÉMILE ÉRIC ÉTIENNE F FÉLIX

FRANÇOIS G GASTON GÉRARD GERMAIN GILLES GUILLAUME GUY H HENRI HUGO J JACQUES JEAN JÉRÉMIE JOËL JOSEPH JULES JULIEN JUSTIN L LÉON LOUIS LUCIEN

M MARC MARIO MAURICE MICHEL N NATHAN NICOLAS NORMAND O OLIVIER P PASCAL PAUL PHILIPPE PIERRE R RAOUL RAYMOND RÉAL RÉGIS RÉMI RENAUD RENÉ RICHARD

ROBERT ROCH ROGER S SAMUEL SÉBASTIEN SERGE SYLVAIN V VICTOR W WILLIAM Y YVAN YVES YVON

>338104

Il laisse dans le deuil, outre son épouse Doris Deblois, son fils Frédéric (Isabelle Duguay) et ses petites-filles Lyvia et Léane.

>350716

18 - LA VOIX DU SUD - Le 23 février 2022

La famille recevra les condoléances (maximum 50 personnes) à la résidence funéraire Roland Couture & Fils, 231, 2e Avenue à Lac-Etchemin le samedi 26 février 2022 de 9 h à 10 h 55. Un hommage aura lieu en privé (sur invitation seulement) ce même jour à 11 h au même endroit.

À l’Hôpital de Montmagny, le mardi 15 février 2022, est décédée à l’âge de 80 ans et 8 mois, madame Denise Bourdon, épouse de feu Rosaire Bercier. Elle était la fille de feu Ovila Bourdon et de feu Elizabeth Pinsonneault. Elle demeurait à Saint-Magloire.

>338104

Au Centre intégré de santé et de services sociaux de ChaudièreAppalaches, secteur Beauce de SaintGeorges, le lundi 24  janvier 2022, est décédé à l’âge de 71 ans et 5 mois, monsieur Richard Asselin, époux de madame Doris Deblois. Il était le fils de feu Marius Asselin et de feu Rolande Lapointe. Il demeurait à Lac-Etchemin.

>351087

(1950‑2022)

SPORT Balle rapide

Les Yankees de Saint-Raphaël deviennent les Yankees de Saint-Henri ERIC ­GOURDE [email protected]

SPORTS. La franchise des ­Yankees de ­ aint-Raphaël, de la L­ igue de balle rapide S sénior de ­Bellechasse, évoluera à ­Saint-Henri la saison prochaine. L’entraîneur et gérant de l’équipe, ­Clément ­Vallières, a choisi de ne pas renouveler l’entente avec le comité des loisirs local. « ­Nous avions une entente de cinq ans. Les conditions pour une nouvelle entente avaient passablement changé et on nous demandait des choses qui ne fonctionnaient pas du tout, notamment l’exigence que les joueurs locaux évoluent pendant quelques manches à chaque match. » Cet aspect aurait rendu difficile l’assurance de présenter une équipe compétitive. « ­On parle de balle rapide et d’un niveau assez relevé. Nous avions déjà six joueurs locaux au sein de notre alignement, mais il aurait fallu faire plus. Nous en avons eu 22 au fil des ans, mais ce ne sont pas tous les joueurs qui sont capables

d’atteindre un certain niveau. Demeurer compétitif dans ce contexte serait difficile. » Clément ­Vallières souhaite garder son noyau de joueurs et en greffer d’autres ­entre-temps. « ­Si les gens de ­Saint-Raphaël veulent mettre sur pied une autre équipe, il n’y a aucun problème et je les encourage. Quelques joueurs de ­Saint-Raphaël demeureront possiblement avec nous, mais d’autres deviendront disponibles. » À ­Saint-Henri, l’équipe disputera ses rencontres locales les jeudis à 20 h 30. « ­Nous avons joué quatre ans à ­Honfleur et cinq ans à ­Saint-Raphaël. Évoluer à ­Saint-Henri nous donnera d’autres possibilités », poursuit M. Vallières qui ajoute que les ­Yankees arboreront un tout nouvel uniforme inspiré, bien sûr, des couleurs des ­Yankees de ­New ­York, soit le blanc et le bleu. Incidemment, une nouvelle franchise naîtra également à ­Saint-Jean-Chrysostome, ce qui permettra à de nouveau aux amateurs lévisiens de voir les meilleurs joueurs de balle rapide de L’équipe de Saint-Raphaël évoluera à Saint-Henri la saison prochaine et son uniforme la région. passera de l’orange au blanc et bleu. Photo La Voix du Sud - Archives

Performance cycliste 2021

Laurianne Genest couronnée SERGE ­LAMONTAGNE [email protected]

VÉLO. La cycliste L­ aurianne G ­ enest, originaire de S ­ aint-Damien, a reçu le prix de la ­Performance cycliste de l’année 2021, propulsée par l’érable, au terme d’un concours organisé récemment par la F­ édération québécoise des sports cyclistes. Entre le 14 et le 30 janvier, le public était invité à se rendre sur les pages ­Facebook et ­Instagram de la ­F QSC et de choisir parmi les dix finalistes où se trouvaient les photos des dix finalistes au concours et partager la photo qui, à ses yeux, s’avérait la performance de l’année 2021. Un comité d’experts indépendants a noté chacune des performances sur 50  points, puis le vote du public représentait également

­ enest a obtenu le plus 50 points. Lauriane G grand nombre de points parmi les 10  finalistes sélectionnés, devançant le coureur montréalais ­Guillaume ­B oivin. ­ ichael ­Woods, la spécialiste Le cycliste M du cyclocross ­M aghalie ­R ochette ainsi que le cycliste ­Hugo H ­ oule ont complété le ­top-5. La cycliste de 23  ans, qui a décroché la médaille de bronze lors de l’épreuve du keirin aux J­ eux olympiques de ­Tokyo se mérite ainsi un p ­ anier-cadeau rempli de produits à base d’érable, gracieuseté du partenaire officiel du concours, la marque Érable du ­Q uébec. Soulignons également qu’un deuxième panier de produits de l’érable a été attribué parmi toutes les personnes ayant voté et que ­celui-ci a été remporté par ­Stéphanie ­Chabot La cycliste Laurianne Genest a remporté, pour la deuxième fois en trois ans, le prix de la Performance cycliste de l’année, propulsée par l’érable. Photo gracieuseté de ­S aint-Lazare.

Olympiques de Pékin

Une huitième place pour Marie-Michèle Gagnon   SERGE ­LAMONTAGNE [email protected]

retourner en ­Europe et se reposer en vue de la reprise des épreuves de la C ­ oupe du monde la semaine prochaine. « ­Bien sûr, j’aurais aimé conclure et revenir à la maison avec une médaille olympique, mais je suis fière de mon expérience olympique en général », d’ajouter l’athlète de 32 ans qui a de nouveau confirmé qu’elle souhaitait skier, à tout le moins, jusqu’aux M ­ ondiaux de M ­ éribel qui auront lieu l’an prochain en ­France. Marie-Michèle Gagnon a pris la 8e place lors du Super-G lors de la descente présentée lundi soir dernier à notre heure en Chine. Photo Facebook

LA VOIX DU SUD - Le 23 février 2022 - 19

SPORTS. La skieuse ­Marie-Michèle ­Gagnon a terminé son parcours olympique avec une huitième place lors de la descente présentée lundi soir dernier (14 février) à notre heure, en ­Chine. Cinquième lors de la descente d’entraînement présentée la veille, l’athlète de ­Lac-Etchemin était la huitième à s’élancer lors de l’épreuve de lundi soir qui a démarré avec 30 minutes de retard. Gagnon a terminé sa première (et dernière) descente olympique en carrière avec un temps

de 1 min 33,45 secondes, ex aequo avec l’Autrichienne ­Mirjam ­Puchner. Les deux skieuses étaient ainsi à 1,58 seconde de la vainqueure, la ­Suissesse ­Corinne ­Sutter, mais à seulement 1,01 seconde de la troisième marche du podium occupée par l’Italienne ­Nadia ­Delgado. « ­Je suis satisfaite de ma course », a raconté ­Gagnon après la course, elle dont cette 8e place surpassait sa meilleure place olympique précédente, une 9e position obtenue en slalom aux ­Jeux olympiques de ­Sotchi en 2014. Mitch a également mentionné, après la course, qu’elle ne disputera pas le combiné alpin à ­Pékin, même si elle y avait songé, préférant

Fortin, Delage inc. Agence immobilière

Ça pourrait être payant pour vous de nous rencontrer !

3075-101, ch. Quatre-Bourgeois, Québec

COURTIERS IMMOBILIERS

Rés. : 418 883-3070 Cell. : 418 883-5528 Ginette Aubin Bur. : 418 653-5353

Nous avons une proposition gagnante à vous faire afin de vendre en toute

François Côté

SÉCURITÉ-TRANQUILLITÉ AVEC PLUS D’ARGENT DANS VOS POCHES.

ÉQUIPE GINETTE AUBIN ET FRANÇOIS CÔTÉ STE-CLAIRE

VENDU 71, boul Gagnon. STE-CLAIRE

VENDU 223, St-Amable. STE-CLAIRE

HONFLEUR

VENDU 104, 4e Rang « Fermette ». ST-GERVAIS

VENDU 224-226, Nadeau « Duplex ». ST-CHARLES

>334612

VOUS DÉSIREZ VENDRE VOTRE PROPRIÉTÉ ?

BUCKLAND

(Nous avons des clients sérieux en attente)

STE-CLAIRE

ST-ANSELME

ST-DAMIEN

815, Vieux-Chemin « Fermette ».

POUR VOTRE PROJET D’AFFAIRES ! Immeuble occupé comme resto-bar-motel (non en opération). Terrain 25 345 pi2, multiples possibilités (bureaux, garderie, centre de santé).

3e RANG, terrain de 4.38 arpents offrant 4 silos, fosse, petit bâtiment. Idéal pour centre équestre, bergerie, petit élevage ou toute entreprise connexe à l’agriculture. Situé à 3 minutes des services.

IMMEUBLE 5  LOGMENTS dont 3 de 5½ pièces, 1  de 4½ pces, 1  de 3½ pièces, grange, terrain 17 912  pi2. INFORMEZ-VOUS !

ST-HENRI

ST-LÉON

ST-ANSELME

ST-LAZARE

VENDU

VENDU 249, route Campagna.

NOUVEAU

REVENU 244 900 $ SOMPTUEUSE ! Pierre et brique, 15 pièces, 3 chambres, 2 salles de bains, s.-sol aménagé, garage double excavé. Terrain 17 320 pi2.

ST-DAMIEN

ST-ANSELME

REVENU

120 000 $

115000 $

920, CH. STE-ANNE, immeuble 3 logements, 3 de 3½, terrain12 629 pi2, borné rivière.

395, RTE 279, maison de campagne, 6  pièces, 2  chambres, toiture et fenêtres récentes. Terrain 19 847 pi2, borné par ruisseau.

STE-CLAIRE

ST-LAZARE

TERRAIN

VENDU 147, St-Jean Nord. STE-CLAIRE

VENDU 136, du Moulin. STE-CLAIRE

VENDU 161, Carbonneau.

20 - LA VOIX DU SUD - Le 23 février 2022

ST-MALACHIE

VENDU 1120, Henderson « Rivière ». ST-MALACHIE

VENDU Domaine avec lac.

VENDU 14, St-Édouard. LÉVIS

VENDU 19, Pierre Bouchard. ST-DAMIEN

VENDU 95, Métivier. ST-LAZARE

VENDU 207, du Plateau. ST-JOSEPH

VENDU 861, Ste-Thérèse

VENDU 12, St-Jean.

REVENU

42, Labrecque.

IDÉAL POUR PROMOTEUR !

ST-CHARLES

STE-CLAIRE

ST-MAGLOIRE

ÉRABLIÈRE +/- 5000 entailles avec contingent, équipements de grande qualité, cabane à sucre avec résidence, terrain de 81 arpents.

BORD RIVIÈRE ! Terrain 65 498  pi2, chalet de type 3  saisons, près sentiers VTT, motoneige, piste cyclable.

162, PRINCIPALE ! Spacieuse, 10 pièces fonctionnelles, 2  salles de bains, terrain 14 100  pi2, garage, grange. Vue imprenable sur le Mont Bonet.

ST-MALACHIE

STE-CLAIRE

ST-MALACHIE

169 000$ ÉRABLIÈRE

TRING-JONCTION

VENDU 266, Principale. ST-DAMIEN

VENDU 10, François. ST-DAMIEN

VENDU 37, Commerciale

85 000 $ 167, PRINCIPALE, ancestrale offrant 5 pièces dont 2 chambres, garage 18 x 22, terrain privé de 9241 pi 2. Libre juillet 2022.

DE TYPE JUMELÉ! Immeuble offrant 2 grands 4½ pièces, terrain 10,362 pi2. Idéal pour investisseur ou pour propriétaire occupant.

ST-ANSELME

VENDU

+/-171 341 pi2, route Bégin, permettant la construction de : unifamiliale isolée – jumelé – bifamiliale. Services divers.

RIVIÈRE NOUVEAU

249 000 $

BORD RIVIÈRE ETCHEMIN, chaleureuse, 12 pièces, 3 chambres, sous-sol semiaménagé, garage, remise, terrain 33 609 pi2. À découvrir !

ARMAGH

CHARLESBOURG

115 000 $

BORD RIVIÈRE ! Terrain 53 288  pi2, chalet 5  pièces dont 3  chambres, situé à proximité piste cyclable, sentiers VTT, motoneige.

IMMEUBLE 4  LOGEMENTS offrant 2  de 5½ pièces , 2  de 4½ pièces, loués à 100 %, terrain 14 278 pi2, situé à proximité école, loisirs, services.

STE-CLAIRE

ST-MALACHIE

135 000 $

FERMETTE

NOUVEAU

NOUVEAU

BORD RIVIÈRE DU SUD ! Superbe terrain 98 512  pi2, chalet 24x26, 5  pièces, à proximité : ski, sentiers VTT et motoneige. Paix assurée !

BELLE PROPRIÉTÉ, 13  pièces, 4 chambres, 3 salles de bains, soussol aménagé pouvant servir comme revenu. Libre rapidement.

109, DE L’ÉGLISE, intérieur champêtre, elle compte 10  pièces, 4  chambres, 2  salles de bains, solarium, garage. Terrain 5 666 pi2. Libre rapidement.

EN BORDURE RIVIÈRE, terrain 6,88 arpents offrant une ancestrale de 9  pièces, 4  chambres, grange, boisé. Idéal pour petits animaux.

ARMAGH

LAC CRÈVE FAIM

ST-DAMIEN

ST-NÉRÉE

139 000 $

189 000 $ BÂTIMENT 3 375  pi2 + sous-sol, implanté sur terrain 27 167  pi2, bureaux, voûte, 3 salles d’eau. Idéal pour votre projet d’affaires.

250 000$ SITE EXCEPTIONNEL de 81 295  pi2 dont 613 pieds en bordure lac, chalet en construction sur solage, lac navigable, baignade. À DÉCOUVRIR !

NOUVEAU

89 500 $

PRÈS DES SERVICES! Immeuble offrant 2 logements de 3½ pces chacun, rénovations récentes (extérieur: fenêtres, toiture), 100% loué. Occasion!

165 000 $

130 000 $ AU CŒUR VILLAGE ! Ancestrale 12  pièces, 7  chambres, local pour travailleur autonome, garage, hangar.

LE 23 FÉVRIER 2022 | Volume 35, N° 15 | 73 783 exemplaires

1- Ou tlan der 1 1-Mi - PHEV ES, roug SE, n rage e oir Ca 1-RV rbonne , R GT , ble blanc u

5 5• www.beaucemitsubishi.ca 5 418 774-8820 • 1 866 774-6187 5

5 5

>345512

4 en t s lem Seu ponible is on d e d l i v ra i s r e u t po édia imm

(Photo L’Éclaireur Progrès - Férdéric Desjardins)

Cégep Beauce-Appalaches 

UNE DESTINATION DE CHOIX MALGRÉ LA PANDÉMIE

La pandémie ne semble pas avoir freiné l’arrivée d’étudiants internationaux au Cégep Beauce-Appalaches. Plus d’une centaine ont choisi d’étudier à l’établissement beauceron à l’automne 2021. Le journaliste Frédéric Desjardins s’est entretenu de la situation avec Sandrine Peria-Simbin, qui est responsable de ce volet au Cégep. Il a aussi rencontré deux étudiants pour discuter de leur choix d’étudier en Beauce.

UN RS PARCOU GE A À TON IM

PAGES 3 ET 4

>32316 8

er ARS T LE 1 M

N -TOI AVA INSCRIS

qc.ca cegepba.

(Photo gracieuseté)

Saint-Joseph

Cardiothon

La Coop de santé Robert-Cliche s’agrandira 

Somme record pour la Fondation du cœur  PAGE 11 (Photo gracieuseté)

DÉPISTAGE AUDITIF SANS FRAIS* *Offre permanente

http://www.berubebrassard.ca/

CLINIQUE FAMILIALE SAINT-GEORGES

418 227-0222

Aussi à LÉVIS, QUÉBEC, STE-FOY (2) et LORETTEVILLE

web

Certaines prothèses auditives PEUVENT ÊTRE PAYÉES par la RAMQ, la CNESST, l’ACC ou l’assurance privée. >341375

Votre audition vous joue des tours ?

au Service des loisirs et de la culture de Ville de Saint-Georges

PRÈS DE 150 POSTES DISPONIBLES Camp de jour

• Animateurs(trices) • Animateurs(trices) spécialisés(es) / Accompagnateurs(trices) • Animateurs(trices) accueil / préposés(es) à l’accueil

Piscine

• Sauveteurs(euses) • Moniteurs(trices) aquatiques • Caissiers(ères)

Parcs

• Tu a s c o m p l é t é t o n s e c o n d a i r e 4 o u t u a u r a s 1 6 a n s a u 1 er o c t o b r e 2 0 2 2 • Et tu es étudiant(e) à temps plein

À faire pour postuler : Compléter le formulaire «Offre de service» ainsi que le «Consentement à une vérification» qui s o n t s u r n o t r e s i t e We b ( s a i n t - g e o r g e s . c a / e m p l o i ) et les retourner avant le dimanche 27 mars 2022. Joins aux formulaires une copie de 2 pièces d’identité avec photo.

Date limite :

dimanche 27 mars 2022 à [email protected] Po u r c o n s u l t e r l e s d e s c r i p t i o n s e t e x i g e n c e s d e chaque poste, visite : saint-georges.ca/emploi

La Ville de Saint-Georges applique un programme d’accès à l’égalité en emploi et les candidatures des femmes, des autochtones, des minorités visibles, des minorités ethniques et des personnes handicapées sont encouragées. À noter que des mesures par ticulières peuvent être mises en place pour des personnes handicapées.

Information : 418 228-8155 >347254

2 - HEBDO RÉGIONAL - Le 23 février 2022

• Surveillants(es) de plateaux spor tifs • Surveillants(es) au kiosque d’information au parc des Sept-Chutes • Préposés(es) à l’entretien et équipements spor tifs

Critères :

A

ctualité

À partir de

84$ /Semaine

Traction intégrale

Cégep Beauce-Appalaches

ÉDUCATION. Durant la présente année postsecondaire, 111 étudiants internationaux fréquentent l’un des trois campus du ­Cégep ­Beauce-Appalaches. La pandémie n’a pas nui aux efforts de recrutement, les jeunes et adultes étant plus nombreux à vouloir étudier chez nous. À l’automne  2019, le cégep avait accueilli 27 nouveaux étudiants. Ce nombre est passé à 25 en août 2020, avant de doubler l’automne suivant (56). Ceux et celles déjà ici souhaitent terminer leur programme, malgré l’incertitude persistante autour de la ­COVID-19 (voir autres textes). Selon S­ andrine P ­ eria-Simbin, coordonnatrice du bureau de l’international, des communications et du recrutement, les étudiants mettent du temps à préparer leur dossier d’admission. Abandonner le processus en cours de route représenterait un échec. « ­Quitter son pays, pour étudier ailleurs, demande beaucoup de préparation. L’étudiant a notamment besoin de son permis d’étude. Il faut aussi un permis de travail pour le conjoint, sans oublier toutes les choses à régler dans leur pays avant de partir », explique ­Mme ­Peria-Simbin. VIVRE AVEC LE VIRUS

La planète entière étant sujette au contexte covidien, vivre ici ou ailleurs ne changeait pas ­grand-chose dans l’optique de plusieurs étudiants. Le ­Cégep ­Beauce-Appalaches s’est assuré que ces derniers aient droit au même niveau de formation qu’avant la pandémie.

« ­On a dû faire preuve d’agilité et de flexibilité. Dans notre organisation d’accueil, on va toujours les chercher à ­Montréal avant de les ramener en B ­ eauce. Le logement est déjà organisé, mais ils devaient maintenant respecter une quarantaine obligatoire. Avec les études virtuelles, on s’assurait ensuite qu’ils reçoivent de la visite régulièrement », dit ­Sandrine ­Peria-Simbin. La vie socioculturelle et sportive, partie importante de la culture d’échange du cégep, a été mise à mal durant la pandémie. « Ça a joué sur le moral de tout le monde, mais nos étudiants internationaux sont courageux et résilients », indique ­Mme ­Peria-Simbin.

552, 87e Rue, St-Georges

stgeorgestoyota.ca

La plupart des étudiants veulent rester dans la région après leur programme », affirme ­Sandrine ­Peria-Simbin. À moyen terme, le cégep aimerait voir 10 % de sa clientèle provenir de l’international. « Ça permettrait de conserver certains programmes et le développement des cégeps en région », croit ­Mme ­Peria-Simbin.

SUIVEZNOUS

Suivez-nous pour être à l’affût des changements

FRANCOPHONIE ET MAIN D’ŒUVRE

Douze pays sont représentés à l’international au ­Cégep ­Beauce-Appalaches. Les étudiants viennent principalement de l’île de la ­Réunion et de la ­France métropolitaine. Mis à part le ­Pérou et la ­Colombie, les autres pays regroupent de grandes communautés francophones, comme le ­Maroc, la ­Guinée et la ­Côte d’Ivoire. « ­Nous parlons tous la même langue, mais on ne se comprend pas toujours. Chaque étudiant bâtit son parcours et s’approprie la culture. Dans notre processus d’accueil, on l’accompagne dès son arrivée en ­Beauce jusqu’à sa sortie du cégep », mentionne ­Sandrine ­Peria-Simbin. Les programmes techniques sont privilégiés par ces étudiants, car ils mènent directement au marché du travail. L’informatique, le génie industriel, le génie civil, l’éducation spécialisée, l’éducation à l’enfance et la comptabilité/gestion figurent parmi les disciplines prisées. « ­Les entreprises, municipalités et organismes ont un grand besoin de m ­ ain-d’œuvre.

* Voir les détails chez votre concessionnaire.

VENTE N E S E S I M ES 2 NOUVELL DU 2 MARS 2022. À COMPTER

SAM BRETON

MARC DUPRÉ

15 OCTOBRE 2022

26 NOVEMBRE 2022

Supplémentaire

FRÉDÉRIC ­DESJARDINS

(260 PAIEMENTS SUR 60 MOIS)

☎ 418 227-1330 ☎ 1 844-469-9665

La pandémie ne freine pas les étudiants internationaux  [email protected]

>320793

COROLLA CROSS L 4RM 2022

28 FÉVRIER

Passeport vaccinal NON OBLIGATOIRE

BILLETTERIE - 11 740, 3e AVENUE, SAINT-GEORGES 418 228-2455 LUNDI AU VENDREDI : 9h à 17h ET SAMEDI : 9h à 12h | www.lesamantsdelascene.ca/

Sandrine Peria-Simbin est coordonnatrice du bureau de l’international, des communications et du recrutement au Cégep Beauce-Appalaches. (Photo L’Éclaireur Progrès - Frédéric Desjardins)

HEBDO RÉGIONAL - Le 23 février 2022 - 3

14 MARS

>339523

Retour des SALLES PLEINES

Cégep Beauce-Appalaches

Empathie à vouloir soigner son prochain  FRÉDÉRIC DESJARDINS [email protected] 

ÉDUCATION.  L’automne dernier, Malcom Bah a amorcé sa technique en Soins infirmiers au Cégep Beauce-Appalaches. Originaire de la ville de Man, en Côte d’Ivoire, son projet d’études lui permet de réaliser deux ambitions précises : apprendre à soigner autrui et vivre une aventure dépaysante. Âgé de 23 ans, Malcom avait d’abord fait des études universitaires en anglais à Abidjan, capitale de la Côte d’Ivoire. Cette formation donnait accès à différents domaines professionnels, comme l’enseignement et la traduction. Il n’a pas réussi à obtenir son diplôme. « Les conditions d’études étaient décourageantes. Il y avait des grèves étudiantes ou des enseignants tous les mois. L’encadrement des cours laissait aussi à désirer », explique celui-ci. Par une simple recherche sur Internet, il tombe sur le portail Québec en tête qui oriente et informe les personnes voulant s’établir dans la province. Après plusieurs démarches administratives, Malcom Bah a envoyé son CV dans divers cégeps offrant le programme en Soins infirmiers.

« Cinq cégeps étaient intéressés par ma candidature. J’ai eu un bon échange avec Sandrine Peria-Simbin (coordonnatrice du bureau de l’international, des communications et du recrutement au Cégep Beauce-Appalaches) qui m’a convaincu de venir à Saint-Georges », indique-t-il. 

PRATIQUE VERSUS THÉORIE 

Pourquoi Malcom Bah a-t-il choisi de s’inscrire en Soins infirmiers ? « Mon grand-père était infirmier. Mon père m’a aussi convaincu qu’avec ce travail, je pouvais apporter de bonnes choses dans la vie des gens. Ma mère et mon père soutenaient complètement mon idée d’étudier au Québec », dit-il. Malgré la pandémie, Malcom Bah a effectué tous ses cours en présentiel depuis son arrivée. Sa première session a été complexe et enrichissante. « Votre système d’éducation est différent du nôtre. Le rythme des cours spécifiques (aux soins infirmiers) est très intense, mais j’adore qu’on fasse autant de travaux pratiques en laboratoire. Les enseignants font des efforts pour utiliser un français international dans leurs cours », précise-t-il. 

VIE BEAUCERONNE

Au-delà de ses études et les limitations de rassemblements, Malcom Bah tenait à faire des activités pour découvrir la communauté. Jouant au soccer senior avec l’Ascalon de Saint-Georges, il a aussi pris part à quelques sorties étudiantes. Lorsque la pandémie aura pris fin, Malcom aimerait s’impliquer dans d’autres activités propres au cégep. Ce dernier veut découvrir la Beauce sous tous ses angles, mais ne sait pas encore s’il restera au Québec après sa diplomation en mai 2024. « J’aurai bientôt un emploi d’été comme serveur au Georgesville. Les paysages, tellement beaux, me rappellent la campagne chez moi. En général, les gens ont été respectueux ici. Je suis un gars qui sourit et socialise facilement », mentionne Malcom Bah. Il a même retrouvé son cœur d’enfant en voyant de la neige pour la première fois. « Je suis arrivée en retard à mon cours de bioloMalcom Bah apprécie beaucoup les gie, trop occupé à prendre des photos. De nombreux travaux pratiques dans son la neige, j’avais vu ça seulement à la télé », programme d’études. conclut Malcom, qui a hâte de découvrir (Photo L’Éclaireur Progrès – Frédéric Desjardins) notre été. 

Cégep Beauce-Appalaches

S’occuper des enfants aux besoins particuliers  FRÉDÉRIC DESJARDINS

4 - HEBDO RÉGIONAL - Le 23 février 2022

[email protected] 

ÉDUCATION. Ce printemps, Kristelle Fantelli obtiendra son diplôme en éducation spécialisée du Cégep Beauce-Appalaches. Native de l’île de la Réunion, la trentenaire est fière d’avoir réussi son parcours académique malgré les obstacles et imprévus. Avec sa fille, Kristelle Fantelli est arrivée en Beauce à l’automne 2019. Un ami d’enfance, qui a vécu une expérience similaire dans un autre cégep, l’a convaincue de se lancer dans cette aventure.  « J’avais fait des cours en secrétariat et en commerce, avant de travailler dans une école comme accompagnante d’enfants en situation de handicap (AESH). Comme je n’avais aucun diplôme dans ce domaine, je souhaitais me former en éducation spécialisée pour acquérir de nouveaux outils. Ce genre de programme est très contingenté dans mon pays », mentionne-t-elle. Mère monoparentale, Kristelle a mis une année complète pour préparer son dossier d’admission au Cégep Beauce-Appalaches. Arrivée chez nous, le choc culturel a été intense sur les plans sociétal et éducatif. « Seulement m’adapter au français québécois, ça a été un défi. Les gens étaient moins chaleureux ici, mais il n’y avait pas de racisme. J’aimais l’autonomie laissée aux étudiants et la relation

de proximité avec les enseignants. Il y a eu des nuits blanches et surcharges de travail », explique Mme Fantelli. 

COMPTER SES SOUS

Même en planifiant un budget équilibré pour ses trois années d’études, Kristelle Fantelli devait travailler à l’AIS Beauce-Sartigan et au Havre l’Éclaircie, en plus de faire des demandes occasionnelles en aide alimentaire. La COVID-19 n’a fait qu’empirer les choses, Kristelle refusant de céder au découragement. « J’ai travaillé chez Beauce Jeans à l’été 2020 et occupé des petits emplois durant la pandémie. Avec d’autres étudiants de la Réunion, on se faisait des apéros virtuels. L’éducation à distance ne me dérangeait pas. Ça me permettait d’être plus concentrée et de m’occuper de ma fille », indique Dans sa dernière session, Kristelle Fantelli (à gauche) effectue un stage à l’école celle-ci. Harmonie de Saint-Georges sous la supervision d’Isabelle Doyon.

DERNIER DROIT 

Pour sa dernière session, Kristelle Fantelli effectue un stage à temps plein au cœur de l’école Harmonie à Saint-Georges (Saint-Jean-dela-Lande). Sous la supervision d’Isabelle Doyon, éducatrice spécialisée, elle met enfin ses nouvelles connaissances à profit. « Mes études ont développé mon analyse à mieux détecter les problèmes chez une personne. Il y a beaucoup de notions en santé mentale que je ne connaissais pas. C’est aussi un

Secteur Beauce Sud 1480, boulevard Dionne, suite 208 Saint-Georges (Québec) G5Y 3V8

T 418 228-8858

WWW.LECLAIREURPROGRES.CA

Secteur Beauce Nord 1078, boulevard Vachon Nord, suite 707 Sainte-Marie (Québec) G6E 1M7

T 418 387-8000

WWW.BEAUCEMEDIA.CA

Distribuée par

Secteur Bellechasse / Etchemin 1516A, route 277, Lac-Etchemin (Québec) G0R 1S0

T 418 625-7471

WWW.LAVOIXDUSUD.COM

L’ÉCLAIREUR PROGRÈS Éditrice régionale : Peggy Lacasse Conseillères en solution Médias : Marie‑Michèle Gagné, Martine Raby, Emilie Bourque Rédactrice en chef : Andréanne Huot Journalistes : Frédéric Desjardins, Sébastien Roy, Mathieu Fournier Directrice support aux ventes : Cindy Wickens Coordonnateurs à la maquette : Rébecca Lerclerc, Éric Lachance

(Photo L’Éclaireur Progrès - Frédéric Desjardins)

métier très large. On s’occupe par exemple des réunionnaise (Gadiambfood). Kristelle veut à la gens à mobilité réduite, aux problèmes compor- fois faire grandir sa compagnie et travailler en tementaux et d’habiletés, avec un TDAH ou de éducation spécialisée.  Quel conseil donnerait-elle à un étudiant l’autisme », précise Mme Fantelli. international voulant tenter sa chance au Cégep Beauce-Appalaches ? RÉSIDENTE PERMANENTE « Éviter de trop se projeter vers l’avenir pour Après ses études, Kristelle Fantelli souhaite demeurer dans la région. Elle a rencontré l’âme éviter les déceptions. Votre parcours sera difficile, sœur auprès d’un Beauceron et démarré sa mais tout est possible quand on est ouvert aux propre entreprise comme traiteur de nourriture gens et opportunités », dit celle-ci. BEAUCE MÉDIA/LA VOIX DU SUD Éditrice : Caroline Gilbert Conseillères en solution Médias : Estelle Marier, Synthia Sylvain, Jessy Fournier Journalistes : Hubert Lapointe, Éric Gourde, Serge Lamontagne Coordonnatrices à la maquette : Chantal Lessard, Linda Dorasamy Nous reconnaissons

Publié par : Icimédias inc. Président : Renel Bouchard Directeur général : Marc‑Noël Ouellette Directeur de production : Salvador Dallaire Infographie : Icimédias inc.

l’appui financier du gouvernement du Canada.

Veuillez recycler ce journal

TIRAGE : 73 783 EXEMPLAIRES IMPRIMÉS Hebdo Régional est publié par Icimédias. Hebdo Régional est imprimé par Imprimeries Transcontinental 2005  s.e.n.c., division Transcontinental Transmag, 10 807, Mirabeau, Anjou, QC H1J  1T7  Canada. Courrier de 2e  classe. Permis no 1193. Toute reproduction des annonces ou informations en tout ou en partie de la façon officielle ou déguisée, est fortement interdite sans la permission écrite de la compagnie. ISSN 1181‑2974 Abonnement Canada Éclaireur‑Progrès et Hebdo Régional : 214,50 $ (Taxes incluses) >338342

Coopérative de santé Robert-Cliche

Saint-Joseph sera prête pour quatre nouveaux médecins HUBERT ­LAPOINTE [email protected]

SANTÉ.Lacliniquede­Saint-Joseph-­de-Beauce est désormais la propriété de la ­Coopérative de santé ­Robert-Cliche. Ce faisant, l’organisation pourra lancer des travaux d’agrandissement, ­ oopérative de pourqui permettront à la C suivre son développement. En effet locataire depuis l’ouverture en 2014, la ­Coopérative de santé ­Robert-Cliche bénéficiait d’un loyer gratuit de la part de l’homme d’affaires L­ouis J­acques. Toutefois, avec ses 13  médecins, deux infirmières cliniciennes, un infirmier praticien spécialisé (superinfirmier) et quelque 5600 membres (incluant la clinique de ­Beauceville), l’endroit ne convenait plus. « ­On ­ n était s’en venait à l’étroit à ­Saint-Joseph. […] O rendu là », a prononcé ­Benoit ­Paré, président de la ­Coopérative. Toutefois, pour M. Paré, il était hors de

question d’effectuer des travaux sur une bâtisse qui ne leur appartient pas. Ainsi, grâce à une aide financière non remboursable d’Investissement Q ­ uébec (479 000 $), un don de la Caisse ­Desjardins B ­ eauce-Centre (100 000 $), un prêt de ­Beauce-Centre Économique (150 000 $), et une réduction du prix de vente par M. Jacques correspondant à deux années de location gratuite, le projet d’acquisition et d’agrandissement de 1 649 000 $ pourra voir le jour. L’achat s’est conclu le 3 février dernier. En ce qui a trait à l’agrandissement, les plans sont actuellement en préparation du côté des ­Architectes O ­ dette R ­ oy et I­sabelle J­ acques. Les travaux, qui devraient débuter au printemps, permettront d’ajouter quatre bureaux de médecins/ examens et une salle de rencontre qui pourra servir, notamment, à la formation continue des professionnels de la santé. « ­Avec le projet, on s’assure un pied à terre à ­Saint-Joseph, pour toujours », de conclure M. Paré.

Marie-Claude Vachon, directrice générale, et Benoit Paré, président. (Photo - gracieuseté)

Cégep Beauce-Appalaches

Nouvelles bourses en génie industriel  FRÉDÉRIC DESJARDINS [email protected]

ÉDUCATION. Les étudiants en Technologie du génie industriel, au Cégep BeauceAppalaches, seront admissibles à des bourses d’études totalisant 9 000 $, durant les trois années du programme technique. La mesure entrera en vigueur l’automne prochain. Offertes par le gouvernement du Québec, ces nouvelles bourses visent à contrer le manque de main-d’œuvre. Tous les étudiants à temps plein pourront obtenir une bourse de 1 500 $ par session, qu’ils soient au début de leur cheminement, au milieu ou à la fin. « Nous sommes très heureux de pouvoir offrir les bourses d’études Perspective Québec afin d’encourager les étudiants à s’inscrire dans ce programme. Le manque de main-d’œuvre se fait de plus en plus sentir et les cégeps font partie de la solution », mentionne Caroline Bouchard, directrice générale du Cégep Beauce-Appalaches.

INVITATION

L’établissement offre aussi des passerelles DEP-DEC aux étudiants ayant complété un diplôme d’études professionnelles (DEP) dans certains programmes et désirant poursuivre en génie industriel. Les étudiants possédant un DEP en Mécanique industrielle, Électromécanique ou Mécanique industrielle et électromécanique sont éligibles à une bourse de 1 000 $ en s’inscrivant à la prochaine session d’automne. « Les élèves provenant de ces formations ont l’avantage d’avoir plusieurs cours reconnus, qui leur permettront de réduire la durée ou la charge du parcours collégial. Grâce à ces passerelles, nous souhaitons former le plus d’étudiants possible afin de contrer le manque de main-d’œuvre », dit Jean-Philippe Vachon, directeur des études et de la vie étudiante. Les personnes intéressées à obtenir plus de détails sur le programme peuvent consulter le cegepba.qc.ca. Les inscriptions sont acceptées jusqu’au 1er mars.

Consultation publique PROJET DE PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES (PGMR) 2023-2030 DE LA MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ ROBERT-CLICHE

Conformément à la Loi sur la qualité de l’environnement et dans le but de favoriser la participation des citoyennes et citoyens dans le processus d’élaboration et de mise en œuvre du PGMR, une assemblée de consultation publique aura lieu :

• QUAND : JEUDI, LE 10 MARS 2022 À 18 h 30 • OÙ : À distance, en mode virtuel (considérant le contexte sanitaire)

Heures d’ouverture : Lundi au vendredi de 8h30 à 21h00

JE ME DÉPLACE À L’EXTÉRIEUR ET À DOMICILE SUR DEMANDE

• DURÉE : 1 heure Cette assemblée de consultation publique a pour objet de présenter le contenu du projet de plan de gestion des matières résiduelles révisé 2023-2030 et de permettre aux citoyens, groupes et organismes d’être entendus sur le sujet. Le projet de PGMR peut être consulté au bureau de la MRC Robert-Cliche et au bureau de chacune des municipalités durant les heures d’ouverture. Il peut également être consulté sur le site Internet de la MRC : https://www.beaucerc.com/fr/matieres-residuelles-pgmr

BIENVENUE À TOUS !

>325420

• Règlement de succession • Mariage • Union civile

Notaire et conseiller juridique 620, 158e Rue, Saint-Georges 418 227-9083 • Fax. 418-227-9085 [email protected]

HEBDO RÉGIONAL - Le 23 février 2022 - 5

• Droit immobilier • Testament • Mandats

Me Pierre Bolduc >342832

CHAMPS D’EXPERTISE:

Pour recevoir le lien de connexion à distance, nous vous invitons à écrire au Service de la gestion des matières résiduelles de la MRC Robert-Cliche, à l’adresse de messagerie suivante : [email protected]

Passeport vaccinal et état d’urgence sanitaire 

Hans Mercier poursuivra son combat juridique

Vous avez des symptômes de la COVID-19 ?

FRÉDÉRIC ­DESJARDINS [email protected]

JUSTICE. Alors que le gouvernement provincial assouplit davantage les mesures sanitaires, H ­ ans ­Mercier poursuivra sa requête devant les tribunaux pour suspendre le passeport vaccinal et l’état d’urgence sanitaire. Le 27  octobre dernier, l’avocat beauceron avait étoffé sa requête au palais de justice de ­Saint-Joseph-­de-Beauce, devant la juge ­Nancy ­Bonsaint. Ayant pris la cause en délibéré, elle a rejeté le 10 novembre la suspension de ces deux mesures durant le procès contre le procureur général du Q ­ uébec. C ­ elui-ci représente le gouvernement sur la scène judiciaire. « ­Aucune date n’a encore été fixée pour ce procès. On espère procéder ce printemps, mais le procureur semble vouloir repousser le tout vers l’automne », explique ­Me ­Mercier.

Isolez-vous

­DEMI-VICTOIRE

et faites un test rapide à la maison.

MANIFESTATIONS NATIONALES

Comme les autres C ­ anadiens, ­Hans ­Mercier constate la colère de certains citoyens au travers des manifestations et blocages d’accès routiers. Selon l’avocat, appliquer la L­ oi fédérale sur les

Pour en savoir plus

mesures d’urgence ne fera qu’augmenter la stigmatisation pandémique dans notre société. « ­Cette loi martiale est trop excessive dans le contexte actuel. On doit faire la différence entre une manifestation et un siège. Les camionneurs ­ ttawa envoient un mesqui font du bruit à O sage manifestant. Dans le cas des ponts fermés ­ outts, etc.), on parle légalement d’un (Windsor, C blocage et non d’un siège », précise ­Me ­Mercier. Ce dernier comprend que nul n’est ­au-dessus des lois et que les policiers doivent faire respecter l’ordre public. ­Vis-à-vis le leadership de J­ ustin ­Trudeau dans ce dossier, qu’il considère très faible, H ­ ans M ­ ercier déplore aussi le manque d’écoute des élus envers les manifestants. « ­Il faut arrêter de démoniser ces ­gens-là comme des personnes naïves et complotistes. Le minimum de respect, ce serait de leur accorder un minimum d’écoute. Même après une arrestation, tout le monde a droit à une défense pleine et entière », affirme ­Me ­Mercier.

>347597

6 - HEBDO RÉGIONAL - Le 23 février 2022

(Photo L’Éclaireur Progrès - Archives)

VIENS PARTAGER TES PASSIONS DE GARS...

Québec.ca/isolement

On continue de se protéger.

Au moment où le monde entier se déconfine, Hans Mercier trouve que le Québec et le Canada abusent de la patience des citoyens. 

>349854

Le mardi 8 février, le gouvernement a confirmé la suspension complète du passeport vaccinal le 14 mars prochain. Pour ­Hans ­Mercier, il s’agit d’une ­demi-victoire qui pourrait se transformer en défaite. « ­Christian ­Dubé (ministre de la ­Santé) a rappelé que le passeport pourrait revenir au besoin. Il est discriminatoire et on sent clairement une baisse d’appui pour cette mesure dans la population », dit ­celui-ci. Quant à la fin de l’état d’urgence sanitaire, ce sujet doit faire l’objet d’un débat à l’Assemblée nationale. La loi spéciale permet à la C ­ oalition ­Avenir ­Québec (CAQ) de gouverner par décret, ceci lui donnant notamment le pouvoir de conclure des ententes de gré à gré sans appel d’offres. « ­Les partis d’opposition, même les conservateurs, n’ont pas encore déposé une motion claire qui mènerait à un vrai débat. C’est un gros show de boucane à quelques mois des élections », déplore ­Hans ­Mercier.

« Parrainer, c'est donner de votre temps à un jeune d'ici selon vos intérêts et vos disponibilités. »

Pour informations: 418-221-7123 www.parrainagejeunesse.com

Téléconsultation en CHSLD

Manque de respect envers les aînés hébergés FRÉDÉRIC ­DESJARDINS [email protected]

La téléconsultation est inadmissible selon la FIQ-SPSCA. (Photo EZFotos)

>350952

mars. « ­On ne comprend pas l’entêtement du ­CISSS et du M ­ inistère à entamer un tel projet. Nous avons proposé d’autres alternatives qui pourraient maintenir des soins humains et de qualité auprès d’une clientèle vulnérable », déplore M. Ouellet. ­Celui-ci soutient que la téléconsultation ne peut, en aucun cas, remplacer la présence d’infirmières en C ­ HSLD. Le syndicat poursuivra ses dénonciations sur toutes les tribunes afin que ce projet soit mis au rancart. Des communications étroites avec le ­Protecteur du citoyen étaient toujours en cours au moment d’écrire ces lignes.

En février,

SEULEMENT 4 DE DISPONIBLES POUR LIVRAISON IMMÉDIATE

laissez-vous séduire par

1- Outlander ES, rouge 1- PHEV SE, noir 1-Mirage Carbonne, blanc 1-RVR GT, bleu

Eclipse Cross ES S-AWC 2022

92$

Financement à l’achat à partir de :

/semaine

*

à

1,49 84 %

d’intérêt

mois

HEURES D’OUVERTURE LUNDI AU JEUDI 8 h à 20 h VENDREDI 8 h à 17h

99$ /semaine

**

à

3,99 84 %

d’intérêt

sur

mois

5 5

Outlander PHEV SE S-AWC 2022

RVR ES S-AWC 2022

89$

Financement à l’achat à partir de :

/semaine

***

à

1,99 84 d’intérêt

%

sur

mois

122$

Financement à l’achat à partir de :

5 5

/semaine

****

à

1,99 84 %

d’intérêt

sur

mois

*Eclipse Cross ES S-AWC 2022, à l’achat sur 84 mois à 1.49 % d’intérêt, équivaut à un paiement à partir de 92.$ par semaine + frais d’administration, taxes en sus, obligation totale de 33 488.$. **Outlander ES S-AWC 2022, à l’achat sur 84 mois à 3.99 % d’intérêt, équivaut à un paiement à partir de 99.$ par semaine + frais d’administration, taxes en sus, obligation totale de 36 036.$. ***RVR ES S-AWC 2022, à l’achat sur 84 mois à 1.99 % d’intérêt, équivaut à un paiement à partir de 89.$ par semaine + frais d’administration, taxes en sus, obligation totale de 32 396.$. ****OUTLANDER PHEV ES 2022, à l’achat sur 84 mois à 1.99 % d’intérêt, équivaut à un paiement à partir de 122.$ par semaine + frais d’administration, taxes en sus, obligation totale de 44 408.$. Garantie prolongée sans frais incluse. Sur approbation de crédit des Services Financiers Mitsubishi Motors.

3250, route Kennedy,

NOTRE-DAME-DES-PINS 418 774-8820 • 1 866 774-6187

www.beaucemitsubishi.ca

RABAIS 500$

HEBDO RÉGIONAL - Le 23 février 2022 - 7

5 5

sur

Outlander ES S-AWC 2022

Financement à l’achat à partir de :

BEAUCE MITSUBISHI !

>346047

SANTÉ. Le ­Syndicat des professionnelles en soins de ­Chaudière-Appalaches (­FIQ-SPSCA) dénonce la participation du C ­ ISSS régional au p ­ rojet-pilote de téléconsultation en ­CHSLD du ministère de la ­Santé et des ­Services sociaux. Le projet consiste en un système de garde mobile où l’infirmière, lorsqu’elle serait appelée à son domicile, effectuerait une évaluation à distance avec sa tablette électronique. Selon le syndicat, cette mesure est inadmissible et masque les efforts pour trouver du personnel infirmier afin de combler les quarts de travail. « ­Ces projets vont complètement à l’en­ HSLD et contre des ratios sécuritaires en C de la mise en œuvre d’une cible annuelle d’­heures-soins par lit, prévus à la convention collective. C’est un manque de respect envers les personnes hébergées et la population de ­Chaudière-Appalaches », indique L­ aurier ­Ouellet, président de la ­FIQ-SPSCA. Le p ­ rojet-pilote au ­ C ISSS de ­Chaudière-Appalaches devrait commencer en

Les finalistes de Star Académie en Beauce FRÉDÉRIC ­DESJARDINS [email protected]

Steve Hill a tiré ses inspirations d’un séjour dans le désert californien. (Photo gracieuseté - Jean-Sébastien Désilets)

Steve Hill et son voyage musical dans le désert FRÉDÉRIC ­DESJARDINS [email protected]

CHANSON. ­Homme-orchestre et guitariste de renom, S ­ teve H ­ ill propose un spectacle entièrement acoustique dans le cadre de sa tournée D ­ esert ­Trip. L’album associé à ­celle-ci possède des racines folk, blues et country, bien loin du rock haut en décibels souvent associé au chanteur. Trip fait suite à sa trilogie ­Solo Desert ­ ­Recordings, dont les albums ont paru entre 2012 et ­ alifornie, en 2016, 2016. C’est lors d’un séjour en C que ­Steve H ­ ill s’est mis à écrire et composer de nouvelles pièces. « J’ai retardé la sortie de l’album, car plusieurs projets se sont ajoutés dans mon horaire. J’ai enregistré un album live et connu mes plus grosses années de tournée en 2017 et 2018. Il y a eu plusieurs shows en ­Europe et aussi un concerto

avec ­Kent ­Nagano (Orchestre symphonique de ­Montréal) qui a nécessité neuf mois de préparation  », ­dit-il. Composé de 13 pièces, D ­ esert ­Trip porte bien son nom. Dans cet album concept, l’­auteur-compositeur-interprète nous transporte dans un univers rappelant les films westerns d’antan. Cette même ambiance se transpose avec lui sur scène, où il chante en solo des morceaux comme ­Evening ­Star, ­Rain, ­Gotta ­Be ­Strong et ­Judgment ­Day. « ­Certaines chansons sont sorties sur des albums précédents, qui avaient eu moins de succès. J’ai hâte d’être en ­Beauce pour vous présenter ça », mentionne ­Steve ­Hill, qui jouera également des classiques de son répertoire. Le spectacle ­Desert ­Trip aura lieu le same­ abaret des A ­ mants à di 12  mars à 20 h au C ­Saint-Georges. Les billets sont en vente à 35 $ sur lesamantsdelascene.ca et à la billetterie située au 117 40, 3e ­Avenue.

CHANSON. Après avoir séduit le Q ­ uébec à ­Star ­Académie en 2021, ­William ­Cloutier et ­Lunou Z ­ ucchini partent à la rencontre du public, avec un spectacle commun aux univers musicaux différents. Gagnant du concours, ­William ­Cloutier interprétera plusieurs chansons de son premier album en carrière. Toutes les pièces de l’opus, dont la ­c hanson-titre ­O n ira, ont été écrites par ce dernier. Les musiques proviennent d’une collaboration entre lui et ­B enjamin ­N adeau, réalisateur de l’album. « C’est rare que le premier album d’un participant à S­ tar ­A cadémie contienne seulement des chansons originales de l’artiste. Mon producteur (Musicor, aussi responsable de l’émission) a démontré une grande ouverture d’esprit », dit ­William. ­C elui-ci aborde des thèmes variés comme l’amour, l’environnement, la masculinité toxique et la détresse d’un parent sur ce premier effort. Dans ce spectacle ­ ené-Richard en duo, mise en scène par R ­Cyr, il s’amuse beaucoup avec celle l’ayant affronté en finale de ­Star ­Académie. « ­Comme L­ unou n’a pas encore d’album, elle chantera en solo des reprises qui ont marqué son parcours. Nous vivrons aussi

William Cloutier et Lunou Zucchini chanteront en solo et duo dans une ambiance festive. (Photo gracieuseté) des moments forts ensemble. Il y aura même une touche disco dans le spectacle. C’est un show pour faire danser le public », affirme ­William ­Cloutier. Le spectacle aura lieu le vendredi 4 mars à la S­ alle ­M échatigan (­Sainte-Marie) S alle et le samedi 26  mars à la ­ ­A lphonse-Desjardins (­S aint-Georges). Chaque représentation commencera à 20 h. Les billets sont en vente à 43 $ sur ovascene.com, lesamantsdelascene.ca, ainsi qu’aux billetteries situées au 919, route S­ aint-Martin (­S ainte-Marie) et au 11740, 3e ­Avenue (­S aint-Georges).

Certificats-cadeaux en vente sur de la semaine

J’achète en ligne.

LOCALEMENT !

15$

80$

140$

428, rue des Pionniers Saint-Elzéar 418 389-2636

Obtenez

20$

1915, route du président Kennedy Notre-Dame-des-Pins 418 222-3806

Expérience

Obtenez

25$

5910, 127e Rue Saint-Georges 418 227-6685

30$

45$ Payez seulement

17$

20$

Obtenez

Payez seulement

9006, Promenade Saint-Georges 418 230-6151

Payez seulement

15$

Obtenez

20

$

16815, boulevard Lacroix Saint-Georges 418 228-5608

Payez seulement

>350782

8 - HEBDO RÉGIONAL - Le 23 février 2022

Obtenez

M.C. Pro Massage

Obtenez

25$

50, boul. Taché Ouest, Montmagny 418 241-2227

Rendez-vous au rabaischocs.com pour découvrir toutes nos offres

>339005

Payez seulement

Payez seulement

UNE

OFFRE D’EMPLOI

CARRIÈRE UN EMPLOI

Afin de soutenir la croissance de l’entreprise, nous sommes présentement à la recherche de plusieurs candidats pour combler des postes

en atelier de travail Les Entreprises Rabaud est une corporation qui opère un atelier de menuiserie et divers autres contrats de travail. Il s’agit d’un milieu de travail ou on propose des activités de développement et de réadaptation destinées aux personnes ayant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme. Nature du travail : Sous l’autorité du directeur général, le ou la titulaire du poste est responsable de la routine quotidienne d’une équipe de travailleurs ayant des besoins particuliers. Cette personne collabore au bon fonctionnement de l’entreprise avec le coordonnateur et l’éducateur spécialisé en place.

Filature Lemieux Inc., entreprise familiale fondée il y a près de 115 ans, se hisse maintenant comme manufacturier de fils et filés réputer sur l’échelle mondial. Étant à la fine pointe des nouvelles technologies de production efficaces et performantes afin d’assurer de bons emplois stables et pour devancer la concurrence, depuis maintenant quatre générations.

• Patience et sens de l’humour ; • Capacité à respecter les différences et le rythme de chacun ; • Sens des responsabilités ; Conditions de travail : • Temps complet, 38 hres semaine ; • Du lundi au vendredi midi, de jour ; • Rémunération concurrentielle ; Entrée en fonction Dès que possible. Pour plus d’informations sur ce poste, vous pouvez communiquer avec Monsieur Yvan Fortier au 418 227‑0948. Soumettre votre candidature avant jeudi 3 mars 16 h 00 en faisant parvenir votre CV par courriel à : [email protected] globetrotter.net en mentionnant Poste d’intervenant en atelier de travail.

Qualifications requises : • Secondaire V ; • Toute autre formation collégiale ou universitaire dans une discipline psychosociale serait un atout ; Ou par la poste à : Aptitudes recherchées : Les Entreprises Rabaud/poste intervenant en atelier de • Facilité à établir des relations interpersonnelles avec les travail personnes ayant une déficience intellectuelle ou un trouble 3015, 127e Rue du spectre de l’autisme (ou intérêt à en développer) ; St‑Georges, (Québec) • Capacité d’accueil, de communication et d’écoute ; G5Y 5G4

D’OPÉRATEURS DE MACHINES TEXTILES COMPÉTENCES RECHERCHÉES : Bonne perception des couleurs, ayant une bonne capacité d’apprentissage, responsable, bonne dextérité, soucieux du travail bien fait, formation et/ou expérience reliée au textile serait un atout favorable. Tu veux un emploi à l’année ? On a justement besoin d’opérateurs de machines textile! Tu veux un long week-end ? Notre quart de travail de soir est sur 4 SOIRS par semaine ! Viens donner de la couleur à nos fils ! Tu peux me faire parvenir ton C.V. par courriel : [email protected], Sur notre page Facebook ou communique avec moi pour prendre rendez-vous au 418-484-2169

Sonya Lessard, Coordonnatrice RH

Filature Lemieux Inc. C.P. 2039

125, Route 108 Est, St-Ephrem, Qc G0M 1R0 • 418 484-2169 [email protected] • www.lemieuxspinning.com

>350674

INTERVENANT

>349886

ici en Beauce

OFFRE D’EMPLOI VILLE DE SAINT-GEORGES RECRUTE UN(E) ADJOINT(E) ADMINISTRATIF(VE) SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE

PERSONNEL CHAUFFEUR D’AUTOBUS URBAIN La conduite vous passionne ? Le service à la clientèle est l'un de vos atouts ? Vous êtes fait pour travailler avec nous en tant que chauffeur d'autobus urbain. Le rôle du personnel chauffeur d'autobus urbain à la Société de transport de Lévis consiste à :

Ville de Saint-Georges, métropole de la Beauce, qui compte plus de 33 300  citoyens, est reconnue comme l’une des villes les plus dynamiques au Canada. Ville entrepreneuriale, riche d’une économie diversifiée, notre municipalité offre une panoplie de services. En constante croissance, Saint-Georges fait figure de meneur et est un des grands employeurs de la région. VILLE DE SAINT-GEORGES VOUS OFFRE :



Accueillir et informer la clientèle avec courtoisie. Transporter les clients en tout confort et de façon sécuritaire. Percevoir les droits de passage. User d'une conduite préventive et sécuritaire dans la circulation dense ou dans des conditions climatiques difficiles. Effectuer un itinéraire précis et s'assurer du respecte de l'horaire et de son parcours.

• • • • • •

Offrir un service à la clientèle de qualité. Capacité de travailler avec une clientèle diversifiée. Avoir une bonne tolérance au stress. Faire preuve d’autonomie et un grand sens des responsabilités. Habiletés à s’orienter géographiquement (consignes écrites ou verbales). Capacités à entretenir de bonnes relations interpersonnelles.

✓ Effectuer le travail de secrétariat comme la saisie de données, la mise à jour des logiciels et la compilation de statistiques diverses ; ✓ Préparer la paie et le traitement des diverses factures ; ✓ Répondre aux citoyens sur certains renseignements techniques relatifs au domaine de l’incendie ; ✓ Agir à titre de réceptionniste pour la caserne ; ✓ Effectuer tous autres travaux de soutien nécessaire à la bonne marche du service.



Avoir au minimum six mois d’expérience en conduite d’autobus urbains ou de véhicules lourds (un atout); Détenir un diplôme de secondaire V ou l’équivalent reconnu par le ministère de l’Éducation du Québec; Être titulaire d’un permis de conduire de classes 1 ou 2; Avoir trois points d’inaptitude ou moins à son dossier de la SAAQ; Être à l’aise à travailler selon des heures et journées variables (jour/soir et fin de semaine); Être âgé de 25 ans et plus; Posséder une expérience d’au moins un an avec le public.

LES QUALIFICATIONS RECHERCHÉES POUR LE POSTE :

✓ Une entrée en fonction prévue pour avril 2022 ; ✓ Une rémunération et des avantages sociaux selon la convention des employés de bureau ; ✓ La chance de travailler à la nouvelle caserne ; ✓ Une ambiance de travail dynamique et des défis à relever. LE RÔLE ET LES RESPONSABILITÉS DU POSTE :

Aptitudes recherchées

Exigences du poste

138172-508843

La Société de transport de Lévis souscrit aux principes d’accès à l'égalité en emploi et encourage les femmes, les minorités visibles, les minorités ethniques, les autochtones et les personnes handicapées à postuler pour ce poste. Des mesures d’adaptation peuvent être offertes aux personnes handicapées en fonction de leurs besoins.

>350598

Si vous êtes intéressé par ce poste faites nous parvenir votre candidature au : [email protected]

✓ Détenir un D.E.P. en secrétariat ou une technique en bureautique (D.E.C.) ; ✓ Posséder un minimum de deux (2) années d’expérience pertinente dans un poste similaire ; ✓ Détenir des connaissances approfondies de la suite Office (Word, Excel, Outlook et PowerPoint) ; ✓ Avoir une excellente maîtrise du français parlé et écrit ; ✓ Faire preuve de rigueur, de polyvalence, d’autonomie et de minutie ; ✓ Faire preuve d’une très grande discrétion ; ✓ Avoir la capacité de travailler sous pression ; ✓ Avoir le sens de l’organisation et des responsabilités ; ✓ Avoir la connaissance des logiciels Première Ligne et Acceo serait un atout. Les personnes intéressées à ce poste sont priées de faire parvenir leur curriculum vitae AVANT LUNDI LE 7 MARS 2022 au Service des ressources humaines à l’adresse suivante : 11 700 boul. Lacroix, Saint-Georges (QC) G5Y 1L3 par courriel : [email protected] Ou postuler en ligne : http://www.saint-georges.ca/emploi/#candidature

La Ville de Saint-Georges applique un programme d’accès à l’égalité en emploi et les candidatures des femmes, des autochtones, des minorités visibles, des minorités ethniques et des personnes handicapées sont encouragées.

HEBDO RÉGIONAL - Le 23 février 2022 - 9

• • • • • •

>350433

• • • •

Fin de semaine de premières pour les Condors  HOCKEY. Après plus de deux mois sans jouer de matchs, les hockeyeurs des ­ Condors du ­ Cégep B eauce-Appalaches ont rempor­ té leurs trois matchs de la fin de semaine dernière, un retour au jeu des plus réussis. À sa première partie en 2022, la formation beauceronne a remporté son match 7  à 3  contre son adversaire de la division, l’Everest de la ­Côte-du-Sud. Lors de cette rencontre >318154

Trois victoires pour les Condors la semaine dernière. (Photo L’Éclaireur Progrès - Mathieu Fournier)

du 16 février, S­ amy ­Paré, ­Julien ­Létourneau et Émile ­Provencher se sont démarqués avec une récolte trois points chacun. Le 19  février, c’était le retour à la maison pour les ­Condors. Ils ont réservé un festival offensif aux 500 partisans sur place alors que la partie s’est terminée 15  à 4  en faveur des locaux. C ­ harles-Édouard D ­ rouin et M ­ ikisiw ­Awashish ont été les plus productifs ayant tous les deux amassé six points, dont quatre buts pour D ­ rouin. Le gardien, J­ érémy L­ ouchard, a signé sa première victoire avec sa nouvelle équipe. Pour terminer cette fin de semaine, les ­Condors ont affronté les P ­ rédateurs de J­ oliette le dimanche 20 février. La formation dirigée par ­Pier-Alexandre ­Poulin a connu une excellente rencontre, remportant son premier match par jeu blanc de la saison. C ­ harles-Étienne ­Hébert,

avec deux buts, C ­ harles-Édouard D ­ rouin et ­Mikisiw A ­ washish ont été les trois marqueurs dans cette victoire de 4 à 0. Les prochaines parties prévues à l’horaire des ­Condors auront lieu les 25 et 27 février. Ils affronteront les ­Shamrocks du ­West ­Island et les ­Braves de ­Valleyfield. Notons que ces deux rencontres seront jouées sur la route.

Office d’habitation du Sud de la Chaudière

H.L.M.

>349903

MATHIEU ­FOURNIER [email protected]

LOYER À PRIX MODIQUE

31/ - 41/ - 51/ - 61/ 2

2

2

2

MISE À JOUR DE LA LISTE D’ADMISSIBILITÉ Pour plus d’informations: tél. : 418

228-0239

AVIS PUBLIC CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DES-PINS

CONSEILLER SOLUTIONS MÉDIAS LA NOUVEAUTÉ, ça te motive? Tu as de l’expérience avec le public et tu es un bon communicateur? Tu as envie de faire une DIFFÉRENCE chez les entreprises locales? De les accompagner dans leur croissance, les aider à RAYONNER?

- Poste de conseiller en solutions médias - Assurer le service à la clientèle - Développer les ventes locales web et papier

L’Avis est pour vous informer que l’Office d’habitation du Sud de la Chaudière révisera ses listes d’admissibilité pour les logements qu’elle administre selon les conditions ou critères d’admissibilité à la location, déterminés par la Société d’habitation du Québec. L’Office d’habitation recevra donc les demandes de personnes désireuses d’habiter lesdits immeubles jusqu’au 31 mars 2022. L’Office d’habitation du Sud de la Chaudière administre 425 logements sociaux de type 3-1/2, 4-1/2, 5-1/2 et 6-1/2 pour personnes retraitées ainsi que pour les familles à faibles revenus. Ces logements sont situés dans 17 municipalités soit, Ste-Aurélie, Beauceville, St-Benjamin, St-Benoit, St-Côme Linière, St-Cyprien, St-Éphrem, St-Frédéric, St-Gédéon, St-Georges, La Guadeloupe, St-Martin, St-Prosper, St-Théophile, Tring-Jonction, St-Victor, St-Zacharie.

Cet emploi est pour toi !

Ta carrière sera :

HABITATION LOYER MODIQUE (H.L.M) OFFICE D’HABITATION DU SUD DE LA CHAUDIÈRE

Afin d’être inscrit sur la liste d’admissibilité pour obtenir un logement à loyer modique (HLM), toute personne doit faire une demande par écrit en complétant un formulaire de demande. Vous devrez également fournir les documents attestant vos revenus et ceux des membres de votre ménage, une preuve de résidence des 24 derniers mois.

Nous t’offrons :

- Salaire concurrentiel - Flexibilité d’horaire - Poste de jour en semaine - Avantages sociaux

Les personnes désirant un formulaire d’application devront s’adresser à :

11 400, 1re Avenue, 2e étage, local 108 Saint-Georges (Québec) G5Y 5S4 Tél : 418 228-0239

Pour postuler : [email protected] La forme masculine est utilisée pour alléger le texte. >349281

>349902

10 - HEBDO RÉGIONAL - Le 23 février 2022

Tu es curieux de nature et tu aimes apprendre et surtout RELEVER DE NOUVEAUX DÉFIS?

SERVICES PROFESSIONNELS – SURVEILLANCE – TRAVAUX DE RÉFECTION DU PONT COUVERT PERRAULT À NOTRE-DAME-DES-PINS LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DES-PINS requiert des offres pour des services professionnels pour la surveillance des travaux de réfection du pont Perrault à Notre-Dame-des-Pins. Les formules de soumissions et les documents faisant état des conditions à respecter ou à connaître sont disponibles au Système électronique d’appel d’offres du gouvernement du Québec (SEAO). Il est possible de trouver la documentation en consultant le site Web www.seao.ca ou en communiquant avec un représentant au 1 866 669-7326. Les documents peuvent être obtenus selon le coût établi par le SEAO. Pour être admissible, toute soumission devra être présentée sur les formules fournies par la Municipalité avant 13 h, le 30 mars 2022, selon les directives contenues au document d’appel d’offres. L’ouverture des enveloppes N°1  Offre de services se fera au 111, 30e  Rue, suite 209, immédiatement après l’heure de clôture des soumissions. La Municipalité ne s’engage à accepter ni la plus basse ni aucune des soumissions reçues. Elle décline toute responsabilité à l’égard de l’un ou de l’autre des soumissionnaires en cas de rejet de toutes les soumissions et se réserve le droit de retrancher certaines parties du contrat. La Municipalité ne pourra faire l’objet d’aucune poursuite ou réclamation pour frais, pertes ou dommages subis conséquemment à de telles décisions. Pour toute information supplémentaire, veuillez communiquer avec madame Dominique Lamarre, directrice générale et greffière-trésorière, au 418 774-9718 # 651 ou à [email protected] Donné à Notre-Dame-des-Pins, ce 22e jour de février 2022 Dominique Lamarre Directrice générale et greffière-trésorière

>350992

APPEL D’OFFRES N° : 29 120-20-003

S

ports

Le Cardiothon amasse une somme de 116 700 $ SÉBASTIEN ­ROY [email protected]

SPORTS. Le ­Cardiothon ­M anac a permis d’amasser une somme record de 116 697 $ pour la ­Fondation du cœur ­Beauce-Etchemin, le 19 février, lors d’une édition hybride à m ­ i-chemin entre présentielle et à distance. Contrairement à l’an dernier, les participants étaient conviés sur l’île P ­ ozer à ­Saint-Georges et au parc des ­Rapides-du-Diable à ­Beauceville. Un circuit a d’ailleurs été préparé pour les per­ ozer. « ­Nous sonnes qui se rendraient sur l’île P avions installé des affiches le long du circuit pour proposer des exercices aux participants. Chacun comportait différents degrés d’intensité. Il y avait de la course, des fentes, des squats et des jumping jacks », explique la directrice générale de la F­ ondation et du P ­ avillon du cœur, ­Chantale ­Quirion. Les gens étaient aussi invités à faire une activité physique de leur choix de leur propre côté. C’est ce qu’ont fait les coprésidents d’honneur de cette année, D ­ enis ­Mathieu et ­Régis ­Drouin, qui ont parcouru environ 8 km en ski de fond à ­Beauceville le matin avant de rejoindre les per­ ozer en ­après-midi. sonnes rassemblées sur l’île P M. Mathieu s’est d’ailleurs réjoui du déroulement de la journée. « ­Une quarantaine d’équipes se sont inscrites cette année et chacune a fait de gros efforts pour atteindre leur propre objectif », ­indique-t-il. Il était important pour lui de s’impliquer pour cette cause, ayant ­lui-même eu besoin des services du ­Pavillon du cœur à la suite d’un problème cardiaque. Depuis, il s’est impliqué de différentes manières au sein de l’organisme jusqu’à être coprésident d’honneur du ­Cardiothon. « ­Nous connaissons tous quelqu’un qui souffre d’un problème cardiaque. De plus,

faire de l’activité physique est quelque chose de très important pour moi. Ça aide aussi à réduire ­ enis M ­ athieu et moi l’anxiété et le stress. Enfin, D sommes de bons amis, alors nous nous sommes donné un défi commun pour aider la F­ ondation à atteindre son objectif », complète M. Drouin. Le seul bémol possible d’apporter à cette édition est la participation plus faible qu’anticipé aux activités en présentiel en raison de la météo. « C’était difficile de faire sortir les gens. Par contre, le C ­ ardiothon est une activité de financement et les dons étaient là », indique ­M me  ­Quirion qui tient à remercier tous les donateurs. Notons également que le patinage prévu à l’Espace ­Carpe ­Diem n’a pas pu avoir lieu en raison de l’état de la glace. Environ 260  personnes réparties en 43  équipes se sont inscrites à l’événement. Il s’agit de la plus forte participation depuis la création du ­Cardiothon.

Le Cardiothon Manac a amassé la somme record de 116 697 $. (Photo gracieuseté)

Des participants ont décidé de braver la température pour prendre part aux activités du Cardiothon. (Photo L’Éclaireur Progrès - Sébastien Roy)

Une fin de semaine presque parfaite pour le Cool FM MATHIEU ­FOURNIER [email protected]

Le lendemain, les ­Georgiens se sont inclinés 2 à 1 en prolongation contre les P ­ étroliers du ­Nord à ­Laval. Ils ont été les premiers à s’inscrire à la marque par l’entremise de M ­ axime ­Guyon. Les locaux ont toutefois répliqué rapidement en début de deuxième période. Nicolas P­ oulin a ramené les deux équipes à la case départ. Le reste de la partie a été l’affaire des gardiens de but. Aucun des deux n’a flanché durant le reste du temps réglementaire. C’est finalement P ­ oulin qui est parvenu à briser l’égalité en faveur des ­Pétroliers. Le gardien du ­Cool ­FM, ­Raphaël ­Girard, a reçu 24 tirs, réussissant l’arrêt à 22 reprises. Son v­ is-à-vis, ­Martin ­Ouellette, a pour sa part fait tout juste un peu mieux, repoussant 23 des 24 tirs qu’il a reçus. Le ­Cool F­ M aura une fin de semaine chargée en jouant trois matchs en autant de jours, dont deux sur la route. Il affrontera les 3 L le 25 février, les Éperviers de ­Sorel-Tracy à domicile à 20 h le lendemain et les M ­ arquis de J­ onquière le dimanche.

Mathieu Nadeau a marqué deux buts dans la victoire des siens. (Photo L’Éclaireur Progrès - Archives)

HEBDO RÉGIONAL - Le 23 février 2022 - 11

HOCKEY. Le C­ ool ­FM de ­S aint-Georges a réalisé un retour au jeu presque parfait en récoltant trois points sur une possibilité de quatre points lors de sa première fin de semaine d’activités en 2022. Le 18 février, la formation beauceronne s’est imposée par la marque de 7 à 3 contre les 3 L de ­Rivière-du-Loup. En première période, la troupe de ­S erge ­Forcier s’est forgé une avance de trois buts. Maxime ­G uyon, S­ imon ­Demers et ­Mathieu ­Nadeau ont marqué tour à tour. Avec une avance de 3 à 1, S­ aint-Georges a continué sur leur erre d’aller durant la période médiane en ajoutant deux filets à leur avance. Yannick ­Tifu et ­Kevin ­Cloutier ont inscrit les quatrième et cinquième buts de l’équipe. Lors du dernier engagement, N ­ adeau a inscrit son deuxième but du match en avantage numérique. Les ­Louperivois ont ensuite marqué deux fois pour réduire l’écart à 6 à 3, mais ­M ichaël ­R héaume a scellé l’issue de la partie, redonnant une avance de quatre buts à ­Saint-Georges.

DÉFAITE EN PROLONGATION

>345074

Financement à l’achat à partir de

49

$*

/semaine

à

21311A

1,99

%

21174A

MITSUBISHI RVR SE AWC 2019 AUTOMATIQUE

72 209 km

21 900

$

MITSUBISHI RVR 2.4 L GT AWC 2018 SIÈGES AUTOMATIQUE

89 550 km

21 990 $

d’intérêt

pendant

84 mois

22128A

* MIRAGE ES MANUEL 2022, à l’achat sur 85 mois à 1,99 % d’intérêt, équivaut à un paiement à partir de 49 $/sem. + frais d’administration, taxes en sus, obligation totale de 17 836 $. Plan garantie prolongée incluse. Sur approbation de crédit des Services Financiers Mitsubishi Motors.

22106A

MITSUBISHI ECLIPSE CROSS GT S-AWC TOIT

34 622 km

29 800 $

MITSUBISHI OUTLANDER EX S-AWC 2020 TOIT AUTOMATIQUE

3250, route Kennedy, Notre-Dame-des-Pins PROFITEZ DE

418 774-8820 • 1 866 774-6187 www.beaucemitsubishi.ca

12 - HEBDO RÉGIONAL - Le 23 février 2022

le spécialiste de la voiture d’occasion dans la région !

14 232 km

34 800 $

GARANTIE

10 ANS

LE GROUPE SUR LE KM** SUR 000 KM** 160000 OU160 MOTOPROPULSEUR GROUPE MOTOPROPULSEUR OU

160 000 KM

On est à la recherche d’autos, camions, VUs et fourgonnettes. Si tu as une location, on peut racheter ton bail, viens nous voir !

Nous tenons à remercier Louison Busque pour c’est 28 ans de services exceptionnels. Merci d’avoir jouez un rôle crucial dans le succès de notre entreprise. Bonne continuation et plein de réussite pour tes nouveaux projets ! De la part de toute l’équipe de PG Lessard Auto Bon succès !

3050, route Kennedy, Notre-Dame-des-Pins 418

774-8845 • pglessard.com

418 774 9000

ES MANUEL 2022